Requiem de Camille Saint-Saëns

C’est au dernier jour de la guerre franco-prussienne de 1870, en janvier 1871, que Camille Saint-Saëns imagine les premières notes de son Requiem : « et nous étions, ce jour-là, aussi gais qu’on pouvait l’être en pareilles circonstances, quand, tout à coup, j’entendis chanter dans ma tête la plainte musicale d’accords douloureux, dont j’ai fait, depuis, le début de mon Requiem, et j’éprouvai au fond de mon être le pressentiment qu’un malheur m’arrivait ». Le compositeur fait ici référence à son grand ami Henri Regnault, mort au combat. L’œuvre, peu jouée et pourtant aussi puissante que la Symphonie n°3 dite avec orgue, est, selon l’idée que l’incroyant Saint-Saëns se faisait de l’art religieux, propice à enlever l’auditeur de la terre et à lui faire oublier le monde.

Programme

  • Camille Saint-Saëns – Requiem, opus 54, pour chœur, solistes, orgue et orchestre symphonique
  • Gaston Litaize – Cortège, pour orgue et ensemble de cuivres et percussions
  • Louis Vierne – Marche pour le centenaire du sacre de Napoléon, pour orgue et ensemble de cuivres et percussions
  • Eugène Gigout – Grand chœur dialogué, pour orgue et ensemble de cuivres et percussions

Public

Tout public

Infos pratiques

Date

Le 21.03.2024 de 20:00 à 21:30

Tarifs

Plein 25€; réduit 21€

Lieu
Centre de congrès Jean-Monnier
33 boulevard Carnot
Angers
Réservation

Réservation obligatoire

La newsletter