Les inégalités entre les femmes et les hommes se constituent et se reproduisent dès le plus jeune âge, à travers la transmission de stéréotypes assignant un sexe à une activité, une capacité ou bien un trait de caractère. Ces derniers influencent ainsi la manière dont les filles et les garçons, à tous âges, conduisent leur identité, leur scolarité, leur orientation professionnelle ou encore leur rapport à eux-mêmes et aux autres. Déconstruire les stéréotypes en développant une culture de l’égalité représente ainsi un axe important de la politique d’égalité entre les femmes et les hommes.

C’est une priorité de la feuille de route 2021-2026 "égalité entre les femmes et les hommes et lutte contre les violences sexistes et sexuelles", adoptée par Angers Loire Métropole, la Ville d’Angers et le CCAS.

Chiffres-clés de l'égalité entre les hommes et les femmes

Mois de l'égalité

Chaque année, la Ville d’Angers et ses partenaires sensibilisent à l’égalité entre les femmes et les hommes en programmant une série d’évènement lors du Mois de l'égalité, en mars, en écho au 8 mars, Journée internationale des droits des femmes et pour l’égalité.

Lors de l'édition 2023 du Mois de l'égalité, onze événements ont été organisés pour le grand public, et ont rassemblé 965 participants.

Coups de cœur des bibliothèques sur la thématique de l'égalité femmes-hommes

A l’occasion du mois de l'égalité 2022, les bibliothèques d'Angers ont mis en avant sur leur site une sélection de "coups de cœur" sur le thème de l'égalité femmes-hommes avec livres, BD, films, disques et documentaires pour tous les âges traitant des stéréotypes, du féminisme, du rapport au corps ou encore de la parentalité.

Podcast du F*Club

Dans le cadre du Mois de l’égalité de la Ville d’Angers, organisé par la Mission Égalité Diversité, un épisode du F* Club a été enregistré en public autour de la question du rapport à l’égalité de la génération post #MeToo. Quel impact ce mouvement a-t-il eu sur cette génération de jeunes filles qui avaient entre 8 et 15 ans au moment où a éclaté l’affaire Weinstein en 2017?

Le Haut Conseil à l'égalité constate, dans son rapport 2022 sur l’état du sexisme, que les 17-19 ans, filles et garçons confondus, ont davantage conscience des inégalités liées au genre que les générations qui les ont précédés, mais que nombre d’entre eux continuent malgré tout à les subir et à les reproduire inconsciemment. Qu’en est-il concrètement du rapport au sexisme, aux violences sexistes, aux fringues, au harcèlement de rue? Les choses ont-elles vraiment évolué ou pas?

La newsletter