Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
Fermer la zone de recherche

Vidéo-protection

Menu

Généralisée sur l’ensemble des quartiers d’Angers depuis 2015, la vidéoprotection tient un rôle central en matière de sécurité et de tranquillité publiques. Elle appuie efficacement le travail de terrain des policiers et facilite les enquêtes et procédures de justice.

La Ville entend donc lutter plus efficacement contre ces phénomènes qui touchent directement la population et sécuriser certains lieux particulièrement exposés.

La vidéoprotection est un outil de prévention utile pour tous les acteurs publics intervenant dans le domaine de la sécurité: police nationale, justice, services de secours et d’urgence s’appuient régulièrement sur cet outil pour sécuriser leurs interventions et/ou renforcer leurs actions de protection de la population.

Le développement des caméras est constant chaque année (déploiement d'environ 20 caméras nouvelles caméras par an).

Des garanties pour les libertés publiques et privées

Installé depuis 2016 et renouvelé le 15 décembre 2021, le comité d’éthique a validé la Charte déontologique (à télécharger ci-dessous) et se réunit une fois par an.

Les fonctions du comité sont les suivantes:

  1. Veiller au respect des dispositions légales et règlementaires et des libertés publiques et privées fondamentales.
  2. Informer les citoyens sur les conditions d’utilisation du réseau de vidéo protection.
  3. Recevoir et répondre à leurs doléances.
  4. Examiner les demandes d’exercice du droit d’accès aux images enregistrées.
  5. Etablir un rapport d’activité annuel et formuler des recommandations au maire sur les conditions de fonctionnement et l’impact du dispositif quant aux libertés individuelles et collectives.
  6. Elaborer une charte déontologique de la vidéoprotection.

A télécharger

En 2022, la Ville d'Angers a bénéficié d'une subvention de 100000 euros du conseil régional des Pays de la Loire pour le déploiement des caméras de vidéoprotection, dans le cadre du Pacte régional de sécurité.

La newsletter