Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Places Kennedy et Académie

Menu
  • Partagez sur

Après plusieurs mois de concertation et d’études, les aménagements envisagés pour les places Kennedy et de l’Académie ont été dévoilés lors d’une réunion publique le 3 mars 2022. Un projet ambitieux qui vise à redynamiser, embellir et fluidifier cette entrée de ville et les abords du château.

Les places Kennedy et de l’Académie sont à la croisée des flux et des quartiers, ce qui les positionne comme des espaces de rencontres et d’échanges, aujourd’hui trop peu exploités. Le projet d’aménagement de ce secteur s’étend sur 3,5 ha et comprend notamment le château, l’église Saint-Laud et la caserne des pompiers. Son ambition : redonner de la place aux piétons, végétaliser, favoriser les modes de déplacement doux et valoriser le patrimoine.
L’Atelier Jacqueline Osty et Associés (Grand Prix de l’urbanisme 2020) et son équipe de paysagistes, d’urbanistes et d’architectes ont mené ce travail, auquel ont été associés les Angevins à travers une concertation organisée par la Ville.

Végétaliser les places et valoriser les points de vue

Deux grandes ambitions ont guidé les réflexions en vue de l’aménagement des places Kennedy et de l’Académie : l’équilibre entre le minéral et le végétal, et le fait que tout le patrimoine soit visible d’un même point de vue.
Dans le prolongement de la promenade du Bout-du-Monde, la place Kennedy sera ainsi piétonnisée le long du château. Des terrasses plantées de graminées et de plantes vivaces, assorties de chemins, de pavés enherbés et de bancs intégrés aux murets, offriront un remarquable panorama.
Sur la place de l’Académie, des vergers plantés de graminées et d’arbres fruitiers constitueront un autre espace de détente, tandis que les placettes piétonnes devant les commerces deviendront de véritables lieux de convivialité. Entre trottoirs élargis, pavés enherbés, plantations basses et aire de jeux, les parvis de l’église et de la caserne ainsi que le square de la Blancheraie seront également valorisés.

Déplacer la statue du Roi-René

Quelque 60 000 véhicules se croisent quotidiennement au carrefour des boulevards du Roi-René et du Général-De-Gaulle, entre les places Kennedy et de l’Académie. Afin d’y simplifier la circulation, de sécuriser les traversées des piétons et les différents flux, il a été acté que la statue du Roi-René serait déplacée.
Son positionnement reste toutefois à trancher. Elle pourrait s’établir soit sur la place Kennedy, soit un peu plus haut qu’actuellement sur le boulevard du Roi-René, soit un peu plus bas sur le boulevard du Général-De-Gaulle.

Une circulation apaisée et un stationnement rationnalisé

L’objectif du réaménagement du quartier est aussi de faire une place aux mobilités douces. Des pistes et des bandes cyclables vont ainsi voir le jour à divers endroits du quartier, de même que différents types de stationnements réservés aux vélos. Deux autres principes forts guideront la réorganisation des flux de circulation, qui reste à définir : la réduction de l’emprise de la voiture et la fluidification du trafic.
Afin de créer les espaces piétonniers et apaiser le secteur, supprimer les stationnements des places Kennedy et de l’Académie est apparu inévitable. En tenant compte des opérations à proximité, comme la réhabilitation de la médiathèque Toussaint ou la rénovation du parvis de la cathédrale, et afin de compenser la suppression de ces stationnements, un parking en enclos de 300 places au maximum (et 100 emplacements vélos) sera bâti derrière la caserne des pompiers. Des dépose-minute seront créés pour faciliter l’accès aux commerces.

Calendrier

  • Septembre 2020 : lancement des études et du diagnostic technique.
  • Décembre 2020 : entretiens avec les associations, les commerçants et les usagers des équipements à proximité des places, et micro-trottoirs auprès des Angevins.
  • Décembre 2020 > février 2021 : enquête en ligne à destination de tous les habitants d’Angers Loire Métropole.
  • 17 février et 23 septembre 2021 : réunions publiques de présentation du projet.
  • Octobre 2021 > janvier 2022 : ateliers de concertation autour des scénarios d’aménagement proposés par l’Atelier Jacqueline Osty et Associés.
  • 3 mars 2022 : réunion publique de restitution des études et de présentation des aménagements envisagés.
  • Juin > septembre 2022 : sondages archéologiques.
  • Fin 2022 : dépôt du permis d’aménager.
  • Début 2023 : travaux concessionnaires (GRDF, Enedis).
  • 2e semestre 2023 : début des travaux place Kennedy.
  • 2025 : 1ère étape de livraison des nouveaux espaces.

Réunion publique du 23 septembre 2021

Réunion publique du 17 février 2021

Les places Kennedy et de l'Académie à travers les âges

La newsletter
63482