Conférence

Le rapport 2022 du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) met l’accent sur les conséquences néfastes de l’alimentation sur les émissions de gaz à effet de serre (GES), cause du réchauffement climatique. Par exemple, la consommation de produits d’origine animale serait responsable de 14,5% à 20% des émissions de GES au niveau mondial!

Le recours à des alternatives semble inévitable, mais lesquelles?

Remplacer la viande par la consommation d’insectes pourrait être une alternative durable aux protéines animales. Mais une grande partie de la population éprouve de nombreuses difficultés vis-à-vis de l’introduction de cette nouvelle ressource alimentaire. En effet, les insectes sont considérés comme non consommables d’un point de vue culturel. Le but alors est de convaincre les citoyens des bienfaits de cette nouvelle forme de nourriture, sur le plan environnemental mais aussi sanitaire.

Avec Gaëlle Pantin-Sohier, professeur en sciences de gestion à l’IAE Angers et responsable du pôle Environnement, santé, travail, alimentation au Laboratoire Granem, Université d’Angers.

Organisateur

Terre des sciences

Accessibilité

  • Adapté pour l'handicap Moteur

Infos pratiques

Date

Le 12.10.2023 de 19:30 à 21:00

Tarifs

Entrée libre

Lieu
Le 122, tiers-lieu culturel
122 rue de la Chalouère
Angers
La newsletter