L'œil nu

En associant un phénomène d’astrophysique à la mort de son père, la chorégraphe Maud Blandel continue d’expérimenter de nouveaux modes de composition du mouvement. Sur le plateau, six interprètes questionnent par leurs gestes notre manière de percevoir ce qui dégénère et mettent en valeur le pouvoir de l’imagination.

Cette première venue de Maud Blandel à Angers marque le début d’une nouvelle collaboration avec le Cndc dont elle devient en 2023 artiste associée. Au fil de ses pièces, la chorégraphe expérimente une écriture du mouvement imprégnée d’autres médiums, notamment de la composition musicale. Sa dernière création, L’oeil nu, s’appuie sur le phénomène astrophysique des pulsars: elle associe l’explosion d’une étoile qui aurait épuisé ses réserves d’hydrogène, à une explosion bien plus intime: celle du coeur de son père.
Sur le plateau, six interprètes traduisent en gestes des principes physiques tels que la gravité, la rotation ou la périodicité et nous invitent à nous questionner: que perçoit-on dans la dégénérescence des corps? Comme pour déjouer le tragique de cet épisode de sa vie, Maud Blandel met en scène les dysfonctionnements de la mémoire, ces zones d’ombres d’où peut surgir l’imagination. Une manière de donner corps à ce qui dépasse l’entendement.

Organisateur

CNDC

Accessibilité

  • Adapté pour l'handicap Moteur

Infos pratiques

Date

Le 30.01.2024 de 20:00 à 21:00

Tarifs

25 euros, tarifs réduits de 8 à 18 euros, tarifs abonnés

Lieu
Le Quai
Esplanade Jean-Claude Antonini
Angers
Réservation

Réservation possible

Tel : 02 41 22 20 20
La newsletter