Keziah Jones

afrobeats & blufunk

À 52 ans, Keziah Jones ressemble toujours à ce musicien au corps sec et traversé par l’électricité du blues et du funk que le public a découvert, au début des années 1990, avec son tube rhythm is love. Musicien engagé, globe-trotter invétéré, esthète et poète révélé dans le métro parisien, Keziah Jones est tout ça : « mon univers n’est que contradictions et paradoxes. J’accueille la contradiction à bras ouverts ! je sais parfaitement mélanger les contrastes, c’ est d’ailleurs ce que nous faisons au Nigéria depuis bien longtemps.” Dès ses débuts, Keziah Jones n’a cessé d’être politique, dans ses textes et sa musique métissée, puisant autant dans les rythmes d’Afrique de l’Ouest, la soul et le funk que le blues, interrogeant la figure de l’homme noir dans le monde occidental. Après des années de pérégrinations et un long séjour à Londres, Keziah Jones s’est établi il y a huit ans à Lagos, pouls battant de la scène nigériane, qui continue de lui inspirer une musique cosmopolite taillée pour la scène.

Dans le cadre du festival "Les Traver'cé Musicales" !

Infos pratiques

Date

Le 01.07.2023 à partir de 23:00

Tarifs

Gratuit

Lieu
Douves du Château des Ponts-de-Cé
4 Rue Charles de Gaulle
Les Ponts-de-Cé