Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

3 - La gouvernance - Mise en place d'une gouvernance dédiée

Menu
  • Partagez sur

Une mise en oeuvre dans le cadre d'une gouvernance dédiée pour garantir le pilotage et l'évaluation

La coordination entre les acteurs agissant sur les différents temps de l’enfant sont sans aucun doute des axes de progrès afin de garantir une réelle continuité éducative. Et plusieurs axes sont à cet effet retenus pour garantir la conduite du projet.

Valoriser le pilotage par le Conseil Municipal, sur proposition de la commission éducation

Désigner la commission éducation comme espace privilégié pour attribuer ce Label Educatif est aussi la volonté de garantir la mise en œuvre du projet par une instance légitime et ainsi assurer une régulation permanente du projet sur toutes les politiques thématiques éducatives.

La réalisation d’outils de suivi et d’analyse des projets labellisés permet également d’éclairer la commission et de réajuster des offres pour garantir une diversité des offres.

La Politique Educative Locale comme référence transversale dans toutes les politiques

Si la Politique Educative formalise les objectifs éducatifs par les élus pour la durée du mandat, les autres politiques contribuent à traduire cette politique en actions en direction de la population. Et à l’inverse, c’est avec ces retours d’expériences de ces politiques thématiques que les intentions globales de la PE peuvent ainsi être corrigées et réajustées.

 

Assurer une territorialisation de la Politique éducative Locale

Assurer la cohérence d’une démarche, aussi transversale que l’éducation, nécessite de pouvoir conjuguer l’intervention des différents acteurs locaux avec leur spécificité propre, tout en intégrant l’échelle territoriale dans laquelle ils évoluent. Si certaines actions peuvent être conduites à l’échelle de la Ville, d’autres nécessitent une adaptation par quartier pour tenir compte des propositions des habitants.

L’interaction est fondamentale afin d’ajuster en permanence les orientations éducatives globales formalisées l’échelle de la ville sur 6 ans avec les réflexions collectés auprés des habitants dans les projets de chaque quartier.

En complément de l’analyse assurée par la commission éducation entre les politiques thématiques, les rencontres territoriales, comme les conseils de quartiers, pilotées par les élus de quartier permettent de réajuster la juste répartition des offres sur le territoire et interpeller sur les éventuels déficits constatés.

Sécuriser la conduite du projet par une organisation dédiée

Animer cette articulation à la fois thématique et territoriale reste un enjeu important et qui ne peut se réaliser sans la contribution des principaux cadres administratifs municipaux concernés.

Le principe retenu est de mobiliser une organisation administrative sur ses missions transverses en s’appuyant sur des cadres référents en charge de stratégie éducative et de mise à disposition de ressources pédagogiques. Chacune des orientations est animée par un binôme constitué d’un responsable cadre des directions enfance ou jeunesse et d’un second cadre impliqué dans la thématique concernée (Les directions sport, culture, citoyenneté etc.) L’un dispose de la possibilité d’agir avec l’entrée enfance ou jeunesse et le second à partir de l’expertise thématique, en relation l’un et l’autre avec les partenaires externes en particulier (associations sportives, culture.)

La newsletter
61637