Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Plan places

Menu
  • Partagez sur

Une place rénovée totalement chaque année, c’est le plan places. Centres commerçants de quartier, places d’église et autres carrefours emblématiques seront ainsi recomposés, pour mieux partager l’espace.

Photo de la place du Lycée rénovée
Place du Lycée (Photo: Samuel Meeldijk/Ville d'Angers)
Photo de la place Saint-Léonard
Place Saint-Léonard (Photo: Christophe Guérin/Ville d'Angers)
Photo de la place Jean-XXIII
Place Jean-XXIII (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Photo du carrefour Rameau
Carrefour Rameau (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Photo de la placette Paul-Bert
Placette Paul-Bert (Photo Ville d'Angers)


Nos centres commerçants de quartier, nos places d’église, certains carrefours emblématiques de la ville méritent une recomposition de qualité en partageant mieux l’espace. Pour cette raison, la Ville s’est fixé l’objectif de rénover totalement une place chaque année: c’est le plan places.

Le principe: une concertation préalable, avec commerçants et riverains, et un budget global d’un million d’euros pour chaque opération.

Au printemps 2016, c’est la place du Lycée qui a repris vie. La place Saint-Léonard a été rénovée au printemps 2017, la place Jean-XXIII, à la Roseraie, ainsi que la place de l'Église Saint-Joseph en 2018 et la placette Paul-Bert en 2019.

Les deux dernières places livrées, en 2020, sont les places Ney et Giffard-Langevin

  • La place Ney conforte désormais la centralité du quartier. Elle favorise la diversité des usages de cet espace public renouvelé et attractif.
    Cette place piétonne a été repensée avec des cheminements structurants, des trottoirs élargis et des espaces verts renouvelés. L’espace est plus convivial grâce à de nouveaux jeux pour enfants, la réalisation d’un sol stabilisé propice à la pétanque ainsi que la création d’un point de compostage collectif. La nouvelle place a également été pensée pour accueillir le marché dans de meilleures conditions, grâce à un revêtement adapté au nettoyage, ainsi que des événements et de la petite restauration. Pour sécuriser le site et permettre de nouveaux usages, le stationnement a été revu et adapté tout comme la vitesse de circulation autour de la place.
  • La place Giffard-Langevin a été réalisée en accompagnement de l’arrivée de la nouvelle passerelle de la gare. Intégrée au programme Cours Saint-Laud, la réfection de cette place permet de mettre en valeur le secteur sud de la gare.
    Sous maîtrise d'ouvrage Alter, les travaux suivants ont été réalisés: piétonisation et végétalisation du site et apaisement des circulations. La proposition d’une offre de stationnement vélos et la réorganisation du stationnement avec la création de parking rue Fulton sont des projets en cours de réalisation.

En 2021, c’est au tour de la place du Chanoine Bachelot et des abords de la maison de quartier Le Trois-Mâts d’être réaménagés.

  • Les aménagements de la place du Chanoine Bachelot comprennent les abords de l'église Saint-Serge, rue de Jussieu et rue Emile-Hatais.
    Le projet est de faciliter les déplacements doux: de nouveaux axes piétons structurants, accessibles aux PMR, sont créés et les aménagements cyclables sont améliorés (notamment le contre-sens cyclable de la rue de Jussieu). L’espace public sera mis en valeur grâce à l’enfouissement des réseaux aériens, la végétalisation importante du site et le maintien de l’éclairage esthétique de l’église.
  • L’aménagement des abords de la maison de quartier Le Trois-Mâts est pensé en accompagnement de l'agrandissement du bâtiment. Il s’agit d’organiser le stationnement, de végétaliser le site, de sécuriser les traversées piétonnes mais aussi d’améliorer les aménagements cyclables (route de la Pyramide et boulevard de la Marianne) et d’apporter une offre de stationnement vélos.
La newsletter
59503