Environnement

La lanière Boquel (quartier Hauts-de-Saint-Aubin) a été choisie pour accueillir une démarche participative de densification d’une haie bocagère, dans le cadre du projet Budget participatif "Un bocage urbain pour favoriser la biodiversité". Celui-ci vise à renouveler dans chaque quartier une partie des massifs fleuris par des arbustes fruitiers adaptés à notre climat.

Objectifs 

• Renforcer la richesse écologique du territoire par une hétérogénéité d’habitats complémentaires et de ressources pour de nombreuses espèces.

• Offrir à la faune de quoi se nourrir durant les périodes creuses (fin d’hiver, milieu d’été).

• Créer des voies de circulation pour les oiseaux, petits mammifères, chauves-souris, insectes et reptiles.

• Créer des zones de refuge durant la saison hivernale, notamment pour les bourdons et les abeilles sauvages.

Démarche participative

(En partenariat avec l’association naturaliste EDEN, les habitants du quartier Hauts-de-Saint-Aubin, la Direction Education Enfance et la Direction Parcs Jardins et Paysages).

La lanière Boquel a été choisie comme site privilégié pour une démarche participative en raison de traces d’anciennes haies patrimoniales. Les haies bocagères, présentes sur ce site, ont traversé les décennies pour accompagner aujourd’hui les circulations douces qui traversent l’espace. Selon des photographies aériennes la trame bocagère existante était déjà présente en 1923 (IGN).

En octobre 2023 : récolte de graines par les enfants

Le 4 octobre, deux récolteurs professionnels ont organisé une animation aux côtés d’enfants du centre de loisirs « Au bois d’Aubin » et d’adultes du collectif écocitoyen afin de découvrir et récolter les graines des arbustes et arbres de la haie et comprendre les enjeux de la conservation du patrimoine bocager.

  • Contenu de l’animation :
    • Présentation du métier de récolteur
    • Présentation de la haie et de ses différents rôles
    • Découverte des principales graines existantes dans des échantillons en verre
    • Récolte des graines avec les enfants.
En janvier 2024 : Semis des graines et plantations de jeunes plants

Il s’agissait de :

  • Semer les graines récoltées le 4 octobre par les enfants et mises en culture par l’association EDEN : la direction Parcs, Jardins et Paysage engage des travaux de préparation du sol dès novembre 2023 et la 2ème semaine de janvier 2024 afin que le sol puisse favoriser la levée des graines.
  • De planter des variétés d’arbustes, d’arbres représentées dans la haie à partir de plants en racines nues labellisés « Végétal local ». On entend par « végétal sauvage d’origine locale », une plante se trouvant à l’intérieur de son aire géographique naturelle. Il est de ce fait adapté aux conditions de sol, de milieu et de climat de ce territoire.
La newsletter