Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Une partie du parc Balzac vient d'être fauchée

Menu
  • Partagez sur

Environnement

Une gestion écologique (pas de pesticides sur le site) et différenciée, est mise en place depuis plusieurs années en collaboration avec la Ligue de Protection des Oiseaux sur le parc Balzac d’Angers, qui est « refuge LPO » depuis 2006.

Chaque année c'est un tondeur du Centre Technique Parcs et Jardins, qui gère ce fauchage en collaboration avec un agriculteur, généralement autour de la mi-juillet.

La fauche des prairies s'effectue le plus tardivement possible afin que le râle des genêts, un oiseau migrateur menacé, puisse nicher.

La fauche est centrifuge, du centre vers l'extérieur de la parcelle, pour permettre aux oiseaux de fuir sans se faire happer par la machine.

Sur les 11 ha de la zone du marais, une partie seulement est fauchée, certaines zones ne le sont pas pour favoriser la nidification des oiseaux.

"Il faut savoir que si nous apportions du foin d'autres milieux, explique Jacky Mérant responsable de l'équipe du Lac de Maine, les plantes qui viendraient s'implanter ne seraient pas forcément adéquates dans ce milieu de prairies humides, ni intéressantes pour les oiseaux. C'est pourquoi pour obtenir une certaine flore, il faut ramener chaque année les mêmes graines, ce travail est nécessaire pour la richesse botanique de cette zone"

Les différentes étapes de la fauche

-    Fauche avec une barre de coupe pour couper le foin à vitesse lente
-    Le foin doit sécher 1 journée voir 2 suivant la météo
-    Il est retourné 2 fois avec une machine (pirouette)
-    Il est ensuite mis en "andain" (alignement du foin en « butte » au sol)
-    Une machine avec une presse ramasse le foin étalé et forme des "Roundballers.

Pendant ces étapes, des oiseaux se posent dans la zone coupée (pigeons, corbeaux, héron) pour se nourrir d'insectes.

Evacuation des Roundballers

Les grands Roundballers de forme ronde au parc de Balzac serviront aux animaux du parc du Lac de  Maine en hiver (vaches, ânes) pendant que les petites bottes de formes carrés, facilement transportable par les jardiniers, seront destinés aux animaux du parc de la Garenne, du Hutreau ou du jardin des Plantes.

L'ensemble des "Roundballers" est récupéré par l’équipe des jardiniers du secteur Lac de Maine et stocké à l'abri. Ils serviront dans l’hiver à nourrir les animaux de pâturage et des enclos animaliers de la Ville. Au mois d'août, la Direction Parcs, Jardins et Paysages effectue ce même travail au parc du Lac de Maine près du chemin de halage.

Ce paysage de campagne, naturel, est vraiment unique au pied du Château !

 

 

La newsletter
62016