Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Chantiers au parc Balzac

Menu
  • Partagez sur

Environnement

Trois chantiers sont actuellement en cours au parc Balzac jusqu'à fin décembre 2020.

Réaménagement autour des jardins familiaux

Les jardins familiaux du parc sont bordés d’une haie veillissante et peu adapté au milieu naturel. Un projet échelonné du remplacement de la haie intègre des végétaux locaux, des arbres fruitiers et arbustes à baies pour oiseaux et une pallette végétale à 75% labellisée «végétal local».

TRAVAUX 2020 2ème tranche
Remplacement des haies en limite des jardins par une haie favorable à la biodiversité en forme libre côté chemins et plantées à bonne distance des clôtures. Suppression de haies.

Fin des travaux : décembre 2020
De prochaines tranches de renouvellement auront lieu en 2021 et 2022

Extension des jardins familiaux

Après concertation avec l’association « Les jardiniers de la Doutre » la Ville d’Angers procède à la création de 50 nouvelles parcelles de jardins, de 80 à 150 m².
L’aménagement, réalisé par Alter, comprend également un cheminement piéton permettant de rejoindre le chemin des Hautes-Fouassières aux actuels jardins familiaux.

Fin des travaux : Fin novembre 2020

Un plan de gestion sur 10 ans

La Ville d’Angers va procéder à des travaux sur les arbres du parc Balzac classé Espace Naturel Sensible (ENS) et Refuge LPO.

Travaux sur la zone du Marais
Ces travaux s’inscrivent dans un plan de gestion sur 10 ans qui a pour objectifs de pérenniser sur le long terme le patrimoine arboré, sécuriser ce
dernier pour le public et intégrer les prescriptions et objectifs établis avec LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux).
Des saules vont faire l’objet d’un élagage pour permettre leur conversion en arbres têtard sur plusieurs années.

Travaux de mise en sécurité des cheminements
La Ville d’Angers, va réaliser des travaux de mise en sécurité aux abords des cheminements. Une dizaine d’arbres morts ou déstabilisés seront abattus. Leur remplacement sera réalisé par régénération naturelle.

Fin des travaux : fin octobre 2020

Entretenons notre patrimoine


Les arbres têtard abritent une faune et une flore variées. Pour les préserver, l’entretien doit se faire de manière raisonnée.

Le frêne têtard un refuge très prisé...
Après les 1ères tailles, l’arbre fortifie sa tête, se noue, se creuse et devient peu à peu un abri pour de nombreux insectes (grand Capricorne, Rosalie des Alpes, Lucarne cerf-volant...) mammifères et oiseaux cavernicoles (chauve-souris, Loriot, chouette chevêche).
Le houppier (la partie feuillue) constitue aussi un refuge indispensable aux animaux pour se protéger des rigueurs du climat. L’entretien de ces arbres permet de préserver le paysage et la biodiversité du site.
...caractéristique de notre paysage
Les frênes têtard comme les Fritillaires pintades (ou gogane) comptent parmi les symboles les plus caractéristiques du paysage, du patrimoine et de la culture des Basses Vallées Angevines. La forme typique de ces arbres est issue des pratiques et des savoir-faire de notre territoire.

La newsletter
63281