Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Un jardin de printemps sur la place du Ralliement

Menu
  • Partagez sur

Environnement

Le jardin de printemps, actuellement présent sur la place du Ralliement, cherche à surprendre et séduire les passants avec des plantations hors sol et des jeux de perspectives orange et bleu, ça donne du pep’s ! Visible jusqu’au 16 avril 2018

La place du Ralliement se voit parée d’un décor végétal  à chaque saison :

  • un jardin de printemps,
  • un jardin d’été (qui correspond au projet gagnant du concours jardin d’expression)
  • et un jardin d’automne.

Il faut donc programmer pour chaque saison, un décor différent, choisir les végétaux et les objets qui verront le jour dans le projet. Ce travail depuis 2014, c’est la mission de toutes les équipes de la Direction Parcs Jardins et Paysages en charge du dossier de la végétalisation de la place du Ralliement.

Phase de préparation et de conception du jardin de printemps

Alice Evain, Ingénieur en charge du fleurissement de la ville : « nous cherchons à renouveler les aménagements pour surprendre et séduire les passants, cette année pour le printemps, entre plantations hors sol et jeux de perspectives orange et bleu, nous avons mis du pep’s sur la place pour l’arrivée du printemps 2018. »
Au cours de l’automne 2017, les esquisses de ce projet ont été conçues par les dessinateurs de la maitrise d’ouvrage, les végétaux préparés dans le Centre technique des parcs et jardins durant l’hiver. Les modules, platines et tasseaux bleu et orange sont conçus par les menuisiers et serruriers des parcs et jardins.

Phase de montage

Puis viens la phase de montage, l’équipe transport des parcs et jardins achemine 60 m3 de terreau, des chariots de plantes et d’arbustes, puis l’équipe décoration des parcs et jardins associée aux équipes de jardiniers des jardins des Plantes et du Mail investissent la place pour planter plus de 11 espèces de fleurs, 4 espèces de graminées et de narcisses.
Ensuite vient l’installation des structures et les plantations des végétaux sur plusieurs jours. Les emplois du temps des équipes sont aménagés en journée continue pour l’occasion. Nina en stage complète l’équipe grâce à une convention avec les Restos du cœur pour poursuivre sa réinsertion, une belle découverte de la compétence municipale.

La newsletter
61700