Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Deux-roues: de nouvelles règles de circulation sur les aires piétonnes

Menu
  • Partagez sur

La mairie

Afin d’apaiser les aires piétonnes et d’y sécuriser la déambulation des piétons, un arrêté est entré en vigueur le 15 avril. Celui-ci précise les modalités d’accès, de circulation et de stationnement dans ces zones. Une campagne de sensibilisation est en cours avant le recours à la verbalisation.

Marquages au sol et panneaux d’affichage sont désormais visibles en cœur de ville, à l’entrée des aires piétonnes et en rappel dans ces zones. Objectif de cette nouvelle signalétique: informer les usagers sur les nouvelles règles en vigueur depuis le 15 avril, date de mise en application d’un arrêté municipal permanent. Ce dernier interdit notamment la circulation de tout véhicule sur les aires piétonnes, en dehors de deux créneaux suivants: de 6h à 10h30 du lundi au vendredi, et de 7h30 à 10h30 le samedi. Cela concerne notamment les deux-roues à moteur thermique (motos, scooters…).

Campagne de sensibilisation…

"Nous croyons beaucoup en la pédagogie, explique Patrick Gannon, conseiller municipal délégué au Vélo et à la Sécurité routière. C’est pourquoi nous lançons ce message de sensibilisation auprès des usagers. Les rues piétonnes sont avant tout destinées aux piétons et le centre-ville doit rester attractif. Or, nous observons une recrudescence de comportements inappropriés de la part des conducteurs de deux-roues motorisés, notamment les livreurs. En tant qu’élus, notre responsabilité consiste à protéger les plus vulnérables: piétons, personnes âgées, enfants, personnes handicapées. Quant aux vélos, trottinettes et autres rollers ou skateboards, on attend d’eux un comportement exemplaire." L’article 8 dudit arrêté précise en effet que "la vitesse maximum autorisée [dans l’aire piétonne] est fixée à la vitesse du pas et sous réserve de ne pas gêner les piétons, notamment en slalomant entre les piétons ou groupes de piétons. En cas de forte affluence de piétons, les cyclistes et utilisateurs de roller, de trottinette ou de skateboard, sont tenus de mettre pied à terre afin de garantir la sécurité des piétons".

… avant verbalisation

Le stationnement fait également l’objet d’un rappel: l’interdiction pour les automobilistes, motards et conducteurs de scooters de stationner sur les trottoirs ou les pistes cyclables. Ici encore, l’heure est à la prévention. Les agents de surveillance de la voie publique (ASVP) ont pour mission, dans un premier temps, de distribuer des fac-similés informant les usagers de ce qu’ils encourent en cas de stationnement illégal et dangereux. "L’objectif de la Ville est de redonner aux piétons toute leur place sur l’espace public, ajoute Vincent Février, conseiller municipal délégué aux Piétons. L’enjeu ici n’est pas d’opposer les mobilités entre elles mais de faire en sorte que la cohabitation se passe bien, notamment dans les zones piétonnes. Cela passe par des comportements vertueux pour protéger les plus fragiles." Et par la verbalisation si la prévention ne s’avère pas suffisante. En cas de circulation de deux-roues motorisés sur une aire piétonne, l’amende s’élèvera à 150 euros.

La newsletter
64053