Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

La déconstruction de la tour Boisramé a démarré

Menu
  • Partagez sur

Rénovation urbaine

Lundi 22 mars, le bailleur Angers Loire Habitat a entamé la déconstruction de la tour Boisramé, dans le cadre du programme de renouvellement urbain en cours à Belle-Beille. Le terrain libéré accueillera une résidence de trente logements adaptés aux seniors.

"C’est une des étapes importantes et symboliques de la rénovation verte du Grand Belle-Beille", souligne le maire, Christophe Béchu, au moment où la pince à béton commence à grignoter le haut de la tour Boisramé.

Inauguré en 1955, l’immeuble comportait 12 étages et 36 logements, propriétés du bailleur Angers Loire Habitat qui pilote la déconstruction. La présence d’amiante, la passoire énergétique qu’il était devenu et les problèmes d’accessibilité et de sécurité ont eu raison de lui.

L’opération s’inscrit dans le programme de renouvellement urbain en cours à Belle-Beille et à Monplaisir, qui prévoit une transformation en profondeur de l’îlot Boisramé. Dans une dizaine de jours, le terrain sera déblayé et nivelé, en attendant la construction par le bailleur d’une résidence de trente logements destinés aux seniors. "Avant cela, nous avons pris soin d’accompagner les habitants dans leur relogement afin d’être au plus proche de leurs envies et de leurs besoins, explique Jeanne Behre-Robinson, présidente d’Angers Loire Habitat. Le processus a commencé dès septembre 2018 pour prendre fin en décembre 2019. Au final, deux tiers des ménages ont été relogés dans le quartier. Ce qui prouve leur attachement à Belle-Beille."

Logements et services à la population

"Une rénovation urbaine, rappelle le maire, est une opération qui vise à améliorer le bâti et à proposer des logements de qualité dans un environnement agréable. Mais c’est aussi la volonté qu’est la nôtre de favoriser une mixité sociale et de proposer de nouveaux services aux habitants. Je pense bien évidemment au tramway mais également à la livraison, dès octobre, de la place Beaussier avec une nouvelle galerie commerciale, une mairie de quartier et un pôle médical."

Parmi les autres équipements à venir, le groupe scolaire Pierre-et-Marie-Curie entièrement restructuré fera sa rentrée en septembre prochain, et une nouvelle piscine, dotée notamment d’un bassin nordique extérieur chauffé, devrait être livrée à l’été 2024, toujours près du centre Jacques-Tati.

La newsletter
63504