Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Rives vivantes: la transformation des berges se poursuit

Menu
  • Partagez sur

Coeur de Maine

Le conseil municipal du 28 septembre a voté les aménagements envisagés dans le cadre du programme Rives vivantes. Parmi les objectifs: développer les accès à la rivière pour les piétons et cyclistes et apaiser la circulation automobile sur les berges.

Image d'illustration du projet Rives Vivantes, vue quai Félix-Faure.
La réduction des flux routiers sur les berges favorisera l'accès à la rivière, comme ici quai Félix-Faure. (Illustration Thibaut Doucerain/Atelier Grether+Phytolab)

"Rives vivantes, c’est la saison 2 de Cœur de Maine, explique Roch Brancour, adjoint à l’Urbanisme. Lors du précédent mandat, nous avons réalisé de nombreux aménagements dans le secteur Quai Saint-Serge et dans le bas du centre-ville avec la promenade Jean-Turc et l’esplanade Cœur de Maine, par exemple. Tout ceci n’était qu’une étape d’un projet plus vaste que nous allons poursuivre à travers le programme Rives vivantes. L’enjeu est de ne plus considérer la rivière comme un obstacle à franchir mais de réussir à l’intégrer dans le paysage urbain, lui redonner une vraie place, en trouvant le juste équilibre entre le développement d’activités et sa préservation comme espace naturel."

Dix-huit mois de concertation

Le travail de concertation a été lancé il y a dix-huit mois auprès d’une trentaine de structures (associations environnementales, acteurs touristiques et culturels, conseils de quartier, aménageurs, usagers...). Elle a débouché sur des propositions concrètes recensées dans le plan-programme voté au conseil municipal du 28 septembre pour développer le tourisme fluvestre et fluvial, proposer des parcours pour les vélos et les piétons, renforcer le corridor écologique formé par la Maine -un inventaire de la faune et de la flore a déjà été réalisé par la Ligue de protection des oiseaux (LPO)- et prolonger la transformation de la voie des berges en un boulevard urbain à la circulation apaisée. Pour cela, la Ville a confié à Alter public le soin de prolonger la démarche d’association des acteurs de la rivière et des habitants, de mener les études urbaines et environnementales et de procéder aux travaux d’aménagement.

Quatre sites à aménager

Quatre sites stratégiques ont été identifiés: les quais Ligny et du Roi-de-Pologne, les quais Gambetta et Félix-Faure, le boulevard de la Maine et la contre-allée Saint-Serge jusqu’au carrefour Confluences (en face du cinéma multiplexe) et, sur l’autre rive, la promenade de Reculée. Autant d’interventions programmées de 2022 à début 2025 pour un budget prévisionnel qui s’élève à 30 millions d’euros HT.

Plus d’infos sur le projet Rives Vivantes

La newsletter
63262