Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Un plan pour faire la part belle au vélo en ville

Menu
  • Partagez sur

Déplacements

Eduquer à l’usage du vélo, aménager l'espace public et développer l’offre de services: avec le plan Vélo adopté le 25 mars, la Ville lance 25 mesures pour favoriser l’usage du vélo dans les déplacements quotidiens.

Un plan pluriannuel d'investissements va permettre de développer les infrastructures cyclables. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

10 millions d’euros entre 2019 et 2025. C’est ce que la Ville va mettre sur la table dans le cadre du plan Vélo voté le 25 mars. Soit plus d’1,5 million d’euros par an pour mettre en œuvre les 25 mesures du dispositif. "C’est le partage de l’espace public entre les piétons, les cyclistes et les automobilistes que nous souhaitons rééquilibrer, explique Jean-Marc Verchère, adjoint à la Voirie. Notre objectif est de passer la part modale du vélo dans les déplacements à 10%, contre 4% aujourd’hui. Car développer le vélo, c’est proposer une alternative à la voiture très peu onéreuse, bonne pour la santé, dans le cadre de la transition écologique."

La Ville d’Angers est déjà active pour faciliter la pratique du vélo, notamment à travers la création de pistes, bandes ou voies cyclables lors des rénovations de chaussée du plan Urgence-voirie.

"Si nous lançons un plan Vélo, c’est que tout n’est pas parfait, ajoute l’adjoint. C’est pour cela que la Ville a demandé aux dix conseils de quartier d’identifier les points noirs pour la circulation cycliste dans leur quartier respectif. Nous avons également consulté l’association Place au vélo et avons suivi les préconisations de la Fédération des usagers de la bicyclette."

Aménager l’espace public

L’éducation à l’usage du vélo est un axe fort développé par le plan. La Ville va ainsi doubler le nombre d’animations "L’école à vélo" à destination des élèves de CM1 et CM2, développer l’utilisation de la piste d’éducation routière de la Baumette, encourager les ateliers "vélos-école" pour les adultes avec les maisons de quartier, et instaurer un dimanche sans voiture une fois par an.

Le plan Vélo prévoit aussi un plan pluriannuel d’investissements pour créer des infrastructures cyclables, une meilleure prise en compte des déplacements à vélo lors des travaux, et la finalisation de la démarche "ville apaisée" et des zones à 30km/h. L’enjeu est aussi de sécuriser les contre-sens cyclables dans les voies à sens unique, d’équiper 100% des carrefours à feux de "sas vélo" d’ici à fin 2020 et de mettre en œuvre les "cédez-le-passage" cyclistes aux feux.

L’incitation à la pratique du vélo doit aussi être facilitée par la mise en place de services pratiques. Le parc d’arceaux de stationnement sera ainsi doublé et le nombre de box vélos sécurisés quadruplé. Les abonnements dans les parkings vélos publics en ouvrage verront leur prix divisé par deux et la durée de prêt pour les étudiants utilisant les vélos gratuits de Vélocité sera doublée.

A noter, Angers Loire Métropole votera son propre plan Vélo en juin, de manière à homogénéiser la pratique du vélo à l’échelle du territoire, que ce soit pour les déplacements quotidiens et les loisirs.

Consulter l’intégralité du plan Vélo

215 kilomètres

Le nombre de kilomètres d'infrastructures cyclables à Angers est aujourd'hui de 215 km (bandes et pistes cyclables, voies vertes, contre-sens, chaucidou...). Ce total était de 40 km en 1999.

L'ambition du plan Vélo est de porter la part modale du vélo à 10% des déplacements en 2027.

La Ville consacrera 10 millions d'euros au plan Vélo entre 2019 et 2025.

Le plan Vélo prévoit de doubler le nombre d'arceaux de stationnement à Angers, pour atteindre les 5200 arceaux d'ici à 2025.

L'équipement du cycliste et du vélo

Pour circuler sur l’espace public, un vélo doit obligatoirement présenter les équipements suivants: deux freins (avant et arrière), un feu avant jaune ou blanc, un feu arrière rouge, un avertisseur sonore, des catadioptres (rouge à l’arrière, blanc à l’avant, orange sur les roues et les pédales).

Le port d’un gilet rétroréfléchissant est obligatoire hors agglomération, la nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante.

Le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans (conducteur ou passager). Il est optionnel au-delà de cet âge.

Plus d'infos sur la sécurité à vélo

Vous avez dit chaucidou ?

Le chaucidou permet le partage de la voirie entre piétons et cyclistes dans les rues étroites. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

Contraction de "chaussée pour circulation douce", le chaucidou est un nouvel aménagement de circulation, mis en place pour expérimentation rue des Ponts-de-Cé sur une portion comprise entre le boulevard Détriché et la rue de Villesicard. L'objectif: permettre la cohabitation entre automobilistes  et  cyclistes, quand la largeur de la chaussée ne permet pas d’accueillir deux pistes cyclables et un double sens automobile.

Cela passe par la création d’une voie centrale unique, sans marquage axial, délimitée par deux bandes destinées aux vélos. En cas de croisement entre deux véhicules, ces derniers ont la possibilité de se déporter sur la bande cycliste avec pour obligation de céder la priorité aux deux-roues.

L’intérêt du chaucidou est triple. Il permet de créer de nouveaux itinéraires cyclables sécurisés, d’apaiser la circulation automobile en faisant notamment baisser la vitesse et de maintenir le stationnement existant.

Circuler à vélo, ça s'apprend

Le plan Vélo prévoit de doubler le nombre de classes qui bénéficient chaque année de l'école à vélo. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

La formation figure au premier rang des axes retenus par le plan Vélo. Maîtrise de la conduite, connaissance du code de la route, règles de sécurité... autant d'éléments indispensables pour une bonne utilisation du vélo dans les déplacements quotidiens.

Depuis 2003, c'est l'objet de "l'école à vélo" proposée dans les classes de CM1/CM2, avec l'association Angers Cyclisme. Jusqu'à présent 30 classes en bénéficiaient chaque année; le plan Vélo prévoit de doubler ce chiffre. "Il y a six séances par classe, détaille Aurélien Raynaud, éducateur salarié de l'association. Les cinq premières ont lieu dans l'école. On travaille d’abord sur la maîtrise du vélo, en intégrant progressivement les règles du code de la route. Pour la dernière séance nous faisons une sortie en ville. Là le but est de confronter les enfants à toutes les composantes de la circulation: voies de bus, tramway... Nous recherchons également les aménagements spécifiques, comme les ‘tourne à droite’ et les sas vélo."

Les adultes peuvent eux se tourner vers la vélo-école proposée également par Angers Cyclisme. Là les séances ont lieu au vélodrome le vendredi matin. "Le nombre de séances varie entre cinq et dix selon les besoins de chacun, détaille Yannick Thibaudeau, président d’Angers Cyclisme. Des sorties ont aussi lieu hors du vélodrome, d’abord dans des espaces sécurisés comme le parc Balzac ou le lac de Maine, puis en ville au cœur de la circulation."

Contact : 06 77 97 22 14

"Un vrai sujet de vivre ensemble"

Annette Chudeau et Jean Presselin, membres du conseil des citoyens de quartier Grand-Pigeon/Deux-Croix/Banchais.

Membres du conseil des citoyens de quartier Grand-Pigeon/Deux-Croix/Banchais, Annette Chudeau et Jean Presselin ont participé à l’élaboration du plan Vélo. "Les élus nous ont saisi du projet en septembre 2017, précise Annette Chudeau. Le demande était déclinée en trois volets: imaginer des parcours vélo idéaux, réaliser un diagnostic de l’existant et faire des propositions concrètes en matière de sécurité, stationnement, sensibilisation..."

Pour ce travail mené à bâtons rompus, avec un rendu en février 2018, le conseil a lancé un appel aux cyclistes du quartier. "Nous avons eu la bonne surprise d’être rejoints par une dizaine d’habitants, indique Jean Presselin. C’était particulièrement intéressant sur un sujet comme celui-ci, où l’expérience d’usage et la confrontation des points de vue est importante. La voirie est un espace que se partagent les cyclistes, les piétons, les automobilistes, bientôt le tramway qui va arriver dans le quartier... Tous ont des attentes et des appréhensions légitimes, c’est un vrai sujet de vivre ensemble."

En mars, les membres des conseils de quartier étaient invités à une présentation du document final: "Nous y avons retrouvé les éléments issus de nos travaux, notamment l’identification des 'points noirs', indique Annette Chudeau. A nous désormais d’être attentifs à l’avancée des aménagements. Ce que nous pourrons faire notamment lors des balades urbaines organisées dans le quartier." 

Les 25 mesures du plan Vélo

Promouvoir et éduquer à l’usage du vélo

  1. 1 Doubler le nombre d’animations "l’Ecole à vélo", développer l’apprentissage du vélo
  2. 2 Développer les partenariats autour de l’utilisation de la piste d’éducation routière
  3. 3 Encourager les "vélos écoles" pour les adultes dans les maisons de quartier
  4. 4 Créer "Un dimanche sans voiture"
  5. 5 Communiquer sur les bienfaits du vélo et les actions en faveur du vélo
  6. 6 Inciter les cyclistes à identifier leurs vélos

Aménager et partager l’espace public

  1. 7 Approuver le Schéma directeur des infrastructures cyclables
  2. 8 Planifier et financer les principaux aménagements cyclables avec un plan pluriannuel d’investissement réactualisé tous les ans
  3. 9 Prendre en compte les déplacements à vélo lors des travaux sur l’espace public
  4. 10 Finaliser la mise en œuvre de la démarche "Ville apaisée"
  5. 11 Sécuriser les contre-sens cyclables dans les voies en sens unique
  6. 12 Équiper 100% des carrefours à feux de sas vélos
  7. 13 Finaliser la mise en œuvre des "cédez-le-passage" cyclistes aux feux

Développer et accompagner l’offre de services

  1. 14 Doubler le parc d’arceaux vélos et poursuivre l’expérimentation des arceaux connectés
  2. 15 Quadrupler le nombre de box vélos
  3. 16 Développer l’intermodalité vélos/transports en commun
  4. 17 Diviser par deux le tarif des abonnements dans les parkings vélos publics en ouvrage
  5. 18 Équiper toutes les écoles publiques du 1er degré d’un parking vélos et trottinettes
  6. 20 Encadrer le déploiement des vélos en libre-service (free-floating)
  7. 21 Expérimenter la location partagée de vélos cargo
  8. 22 Proposer une carte vélo et un calculateur d’itinéraire à vélo, en lien avec le territoire intelligent

Suivre et évaluer le Plan vélo

  1. 23 Mesurer la pratique cyclable grâce au comptage des vélos
  2. 24 Travailler avec nos villes jumelles pour échanger sur les bonnes pratiques cyclables
  3. 25 Poursuivre le dialogue et la concertation avec les associations et les acteurs locaux
La newsletter
62411