Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Des actions concrètes dès 2019 pour des rives vivantes

Menu
  • Partagez sur

Coeur de Maine

En lien avec l'opération Coeur de Maine, le projet Rives vivantes s'attache à revaloriser l'ensemble de la rivière, par de multiples réalisations qui démarreront dès cette année.

Un travail de concertation a été lancé dès 2016, pour aboutir à un plan-programme présenté par le maire mardi 5 février.
Un travail de concertation a été lancé dès 2016, pour aboutir à un plan-programme présenté par le maire mardi 5 février. (Photo: Ville d'Angers)

La mutation des rives de la Maine, les Angevins la connaissent par le biais de l'opération Coeur de Maine et ses réalisations de grande envergure: la création d'une esplanade végétalisée au droit de la place de la Poissonnerie, le réaménagement des voies sur berges, la transformation de Saint-Serge avec la nouvelle patinoire ou encore le futur parc arboré au bord de l'eau...

Mais derrière cette vitrine, les rives recèlent de nombreux micro-espaces, qui peuvent être requalifiés pour assurer la jonction entre ces grandes polarités. C'est l'opération rives vivantes, lancée par un travail de concertation dès juin 2016. Une trentaine de structures y ont participé, qui mêlent clubs sportifs, associations environnementales, acteurs touristiques et culturels, habitants, services de la Ville...

Leurs réflexions ont abouti à un plan-programme, présenté mardi 5 février par le maire Christophe Béchu et l'adjoint à l'Urbanisme Roch Brancour.

"Ce document, détaille Roch Brancour, répond à trois grands objectifs: rendre la Maine plus accessible, en faire un lieu d'animation vecteur de rassemblement pour tous les Angevins, et trouver le juste équilibre entre développement d'activités et préservation de la Maine comme espace naturel."

Sur cette base, des propositions très concrètes ont été élaborées. Parmi elles, recréer des îlots de verdure au bord de l'eau pour assurer une continuité écologique, faciliter les accès de la cale Ligny à pied et à vélo, installer des équipements légers de loisir et de détente quai Tabarly pour le rendre plus attractif, créer des cheminements quai Gambetta par l'installation de pontons, aménager une promenade cale de Reculée...

Le travail de concertation va se poursuivre autour de la mise en oeuvre de ces propositions. "Certaines réalisations peuvent intervenir rapidement, sans engager de budgets importants, souligne Christophe Béchu. Les premiers aménagements pourront voir le jour dès cette année, à partir du second semestre."

La newsletter
62313