Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Avec les Hivernales, le Festival d’Anjou signe sa nouvelle percée à Angers

Menu
  • Partagez sur

Culture

Avec les Hivernales et ses sept spectacles programmés d’octobre 2018 à mai 2019 au Grand-Théâtre d’Angers, les amoureux du Festival d’Anjou seront comblés toute l’année.

Parmi les sept pièces programmées: Ramsès II de Sébastien Thiéry, avec François Berléand et Eric Elmosnino. (Photo: Celine Nieszawe)

Si le Festival d’Anjou avait repris depuis quelques saisons l’habitude de réinvestir des sites angevins, comme le Grand-Théâtre ou le cloître Toussaint, il est désormais acté qu’il revient de manière pérenne, à travers la programmation des Hivernales. Un Festival d’Anjou bis, en mode automne-hiver et même printemps, puisque sept spectacles seront programmés au Grand-Théâtre d’Angers pour la 1ère édition, du 10 octobre 2018 au 10 mai 2019.

"Un retour aux sources pour lequel la municipalité s’était engagée" pour l’adjoint à la Culture Alain Fouquet; "une idée géniale" pour le président du Conseil départemental Christian Gillet, et un "vieux rêve qui se réalise" pour le directeur artistique Nicolas Briançon, cheville ouvrière de cette nouvelle percée du festival à Angers. Ceci après qu’il a créé, dès 2005, le Concours des compagnies, qui fait désormais le plein chaque mois de juin dans le cadre du Festival d’Anjou, également au Grand-Théâtre.

Pour ce qui concerne la programmation des Hivernales, celle-ci reprend la formule magique du festival, telle que la décrit Nicolas Briançon: "Un théâtre qui ne se moque pas du public, intelligent mais populaire, où le goût du texte n’exclut pas le boulevard à la condition qu’il soit bien fait, et une exigence identique de qualité."

Voilà qui en dit long sur les sept perles et grands succès populaires programmés, à raison de deux représentations par spectacle sauf exception, au rythme d’un spectacle (presque) chaque mois.

Seront ainsi présentés :

  • Ramsès II, de Sébastien Thiéry ("L’un des auteurs prodiges du moment avec Florian Zeller") avec Eric Elmosnino, Evelyne Buyle et François Berléand, lequel n’avait encore jamais pu venir jouer à Angers à l’invitation du Festival d’Anjou (les 10 et 11 octobre à 19h30).
  • Faisons un rêve. La célèbre pièce de Sacha Guitry, (re)crée l’an dernier au Festival d’Anjou par Nicolas Briançon qui en signe la mise en scène et y joue, fera une halte à Angers dans le cadre de sa tournée (le 24 nov, à 19h30 et le 25 nov, en matinée à 16h).
  • Le Fils, de Florian Zeller avec notamment Yvan Attal, Anne Consigny et Rod Paradot. "Une pièce qui fait l’honner du théâtre privé, une pièce bouleversante..." selon Nicolas Briançon, qui y voit aussi "la plus grande pièce de Florian Zeller" (les 16 et 17 janvier, à 19h30).
  • Douze hommes en colère, de Reginald Rose. Le huis clos grinçant vu au cinéma, vu et revu au théâtre et dont l’histoire ne vieillit visiblement pas. "La pièce fait un carton, elle sidère grâce à l’interprétation des comédiens et constitue l’une des grandes surprises du théâtre actuel", selon le programmateur (les 27 et 28 février, à 19h30).
  • Adieu Mr Haffmann, de Jean-Philippe Daguerre. "Une merveille nominée pour six Molière..." (les 6 et 7 mars, à 19h30).
  • Le Lauréat, adapté de l’histoire de Terry Johnson avec Anne Parillaud dans le rôle de Mrs Robinson, pour sa première sur les planches, le jeune Arthur Fenwick... Un chef d’oeuvre du cinéma qui a, à l’origine, été écrite pour le théâtre (les 24 et 25 avril, à 19h30).
  • François-Xavier Demaison pour son one man show (représentation unique le 10 mai, à 19h30).

Billetterie au Grand-Théâtre : abonnements à partir du 9 juin et ouverture des réservations le 16 juin. Tarifs: de 10 à  44 euros. Tél.: 02 41 24 16 40.

La newsletter
61897