Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Tour Saint-Aubin

Menu
  • Partagez sur

La tour Saint-Aubin, puissante silhouette, fait partie du paysage familier d'Angers. Retrouvez son histoire du XIIe siècle à nos jours grâce à l'article: Saint-Aubin, la tour aux multiples usages.
Aujourd'hui, le rez-de-chaussée de la tour Saint-Aubin est un espace d’exposition de 64m2 mis gracieusement à disposition des artistes plasticiens.
La sélection des artistes est faite sur dossier par une commission qui se réunit deux fois par an.

SHIRLEY GITANE / DU 30 AOÛT AU 8 SEPTEMBRE 2019

 

CHASSE, ANIMALITÉS – ANIMOSITÉS

// De 13h à 19h

À l'occasion de l'exposition « CHASSE, Animalités - Animosités » la diseuse de bonne aventure

Shirley Gitane présente ses curiosités graphiques à la Tour Saint-Aubin. Fables funestes, bestiaire désenchanté et portraits naturalistes questionnent notre rapport à l'animal et pointent certains modes de prédation voire de domestication repérables en société.

Vernissage le 30 août à 18h.

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE / DU 18 AU 22 SEPTEMBRE 2019

 

LE PORTAIL DE LA CATHÉDRALE, UN PATRIMOINE RESTAURÉ

// Du mercredi au vendredi : de 14h à 18h / Samedi et dimanche : de 10h à 18h

La cathédrale d’Angers conserve l’un des plus anciens portails à statues colonnes peint au cours du 12e siècle. En 2018-2019, les sculptures ont été restaurées, nettoyées, stabilisées et ont révélé leur polychromie.

Venez découvrir le travail des restaurateurs, le détail de leurs interventions au travers d’une riche campagne de photographies.

VIDÉOPROJECT - CÉLESTE ROGOSIN / DU 12 AU 20 OCTOBRE 2019

 

THE PATHS

// Du mercredi au vendredi de 16 h à 19 h // Samedi et dimanche : de 14 à 17 h

// Et sur rendez-vous au 06 87 90 11 31

Né en 1989 à Paris, Céleste Rogosin est cinéaste et vidéaste. Après un passage par le court métrage de fiction puis le documentaire, elle développe aujourd’hui une écriture qui se situe à mi-chemin entre cinéma et arts plastiques. « The Paths » est une installation multi-écrans dans l’espace, constituée de plusieurs dérives dans des zones périurbaines de grandes métropoles.

Toute la programmation VIDÉOPROJECT, biennale d’art vidéo sur : biennale-videoproject.jimdo.com

 

 

POL CORVEZ, SOPHIE VERNEUIL, ANTOINE BOISSEAU / DU 1ER AU 11 NOVEMBRE

 

 

EXTRACTION/ EXCAVATION

// Du lundi au vendredi : de 11h à 19h // Samedi et dimanche : de 10h à 19h

Il y a peu, on pouvait encore voir des blocs de schiste mis au rebut autour des carrières de Trélazé. Ces blocs, désormais concassés, ont disparu. Le photographe Pol Corvez a eu la chance de travailler sur ces sites au début de cette disparition.

Le poète Antoine Boisseau s’est emparé de ces photos et Sophie Verneuil nous propose des pièces de raku sur ce même thème.

JEAN-MICHEL DELAGE/APPPPA / DU 15 AU 24 NOVEMBRE 2019

 

MUSICIENS EN CUISINE

// De 12h à 18h

Musique et cuisine font bon ménage. C’est ma conviction. Convivialité, échange, recettes, compositions… Et si l’on cherche un peu, il existe de nombreuses similitudes, de nombreux termes sont empruntés au répertoire de la musique : batterie, piano, mandoline, diapason… Ce parallèle est un prétexte à photographier les musiciens du Maine-et-Loire. Le fil conducteur de cette série : une centaine de portraits, tous réalisés dans la cuisine !

Cette exposition se déroule à l’occasion de la sortie du livre du même nom.

FESTIVAL CAPRICCIO / DU 1ER AU 7 DÉCEMBRE 2019

 

CAPRICES

// De 14h à 19h

En filigrane du festival Capriccio en Maine, le collectif Bonisun offre une exposition multidisciplinaire faite de surprises artistiques, visuelles et sonores.

Là où l'émerveillement se mêle à l'aventure et à la liberté, naissent les délices du caprice.

Retrouvez toutes les informations du festival : capriccioenmaine.wordpress.com

Vernissage : 1er décembre à 16h

 

 

PHILIPPE ROY/ DU 13 AU 22 DÉCEMBRE 2019

 

L'ART EN PRÉSENT

// Vendredi 13 de 15h à 19h et du samedi 14 au dimanche 22 : de 10h à 13h et de 15h à 19h

Un sculpteur qui ancre son travail dans l'énergie du sol et recherche l'élévation... tentant de rassembler tous les éléments, jouant l'interface entre le sol et le ciel. Travail de paradoxe, Philippe Roy sensibilise les regards primaires et avertis, à s'étonner de la légèreté d'une matière lourde, de la chaleur d'une matière froide, de la finesse d'une matière brute... Un univers bien à lui, une volonté de retranscrire ses émotions en volumes, en matières et en empreintes. Il nous emmène dans son univers d'élégance et de force.

Contact

La newsletter
59169