Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Saint-Serge

Menu
  • Partagez sur

Prolongement naturel du centre-ville, la zone d'activités de Saint-Serge est repensée dans sa globalité. L’opération a débuté dans la partie sud du périmètre, avec l’objectif d’offrir un cadre de vie attractif aux habitants, chercheurs, étudiants et acteurs économiques, et ainsi renforcer les activités universitaires et tertiaires existantes.

L'opération Quai Saint-Serge, associée à l’apaisement de la voie des berges et à l’aménagement du bas du centre-ville, constitue une des pièces majeures du projet urbain Angers Cœur de Maine.

Une réflexion globale sur Saint-Serge

Quai Saint-Serge, la partie sud de Saint-Serge (en rouge) accueille notamment la nouvelle patinoire et un grand parc paysager. La réflexion est cependant menée à une échelle plus globale.

Saint-Serge faubourg actif, la partie nord (en violet), regroupe 1000 emplois sur 30 hectares. L'ambition est de renouveler en profondeur cette zone d'activités.

Du côté est (en jaune), l'urbanisation est imaginée en îlots dans la continuité du quartier Ney-Chalouère, autour de l'ancienne voie ferrée, dont les rues sont prolongées jusqu'au parc. 

Toute l'info sur l'opération Coeur de Maine et les lignes B et C du tramway est à découvrir à la Maison des projets, 7 rue Plantagenêt à Angers.

Ouverture les mercredi et vendredi de 13h à 19h et le samedi de 10h à 12h et de 13h à 19h.

Quai Saint-Serge : une profonde transformation

Grand parc paysager

Le poumon vert de Saint-Serge, sur plus de 5 ha, il a l'avantage d'être inondable en cas de crues grâce à une série de trois bassins. Celui situé juste à l’arrière de la patinoire, sert également de lieu de concert de plein air pour plus de 5 000 personnes à la belle saison et intègre un skatepark.

Depuis le mois de mai 2020, l’entrée du parc, en liaison avec le parvis du cinéma, accueille des équipements sportifs de plein air : 350m² dédiés au fitness et à la musculation avec 5 agrès de streetworkout et 6 agrès de fitness (dont un adapté aux personnes à mobilité réduite).

Connecté aux Basses Vallées angevines au nord et relié à la Maine au sud, le parc constitue un espace de promenade et de détente pour les usagers du quartier. Dans la continuité de l’allée François-Mitterrand, l’allée des Présidents, structurée par des alignements de tilleuls vient poursuivre la perspective. Elle sera prolongée, à terme, jusqu’au boulevard Gaston-Ramon et permettra de relier les Basses Vallées angevines via une voie verte passant par le pont de Segré réhabilité.

La nouvelle patinoire

Elle remplace la patinoire du Haras, vieillissante. Ouvert à la rentrée 2019, ce nouvel équipement est situé en lieu et place d’anciens hangars SNCF, au carrefour de la station de tramway Berges de Maine et du pôle universitaire, au cœur du nouveau quartier Saint-Serge.

C'est le cabinet d'architecte Chabanne qui l'a conçue.

En savoir plus

En construction

De l’autre côté du mail des Présidents se construisent plusieurs îlots combinants logements, commerces et bureaux. Angers Loire Habitat, Bouygues Immobilier et Eiffage Immobilier progressent dans leurs travaux avec des livraisons prévues entre fin 2022 et fin 2023 pour les différents bâtiments.

Le projet Imagine Angers « Métamorphose » est également en cours. Composé de commerces, de bureaux et de logements il sera livré fin 2023.
En savoir plus

À eux 4, ces îlots comprennent plus de 25 000m² d’habitations en construction soit environ 750 logements dont plus de 600 logements étudiants.

L'espace fitness et musculation du parc Saint-Serge.
Angers Iceparc a ouvert ses portes en octobre 2019.
La piste olympique accueille les matchs de l'équipe des Ducs d'Angers.

Saint-Serge, faubourg actif

Secteur renouvelé en un quartier d’activités économiques mixtes (artisanat, logistique urbaine, services, bureaux…) inédit à Angers. Cette offre innovante portée par Angers Loire Métropole complètera le projet de quartier d’affaires Cours Saint-Laud, aménagé à proximité de la gare TGV.

La newsletter
59496