Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Des établissements et évènements de référence reconnus en France et à l’étranger

Menu
  • Partagez sur

Des lieux d’excellence

Soirée d'accueil des étudiants au Chabada, concert du groupe La Ruda, 2011. (photo Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Festival des Accroche−Coeurs 2016, spectacle CRI par la compagnie Kiaï, dans le forum du Quai. (photo Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

Le paysage culturel angevin est maillé par de nombreuses structures de haut niveau, comme les centres nationaux (dramatique, danse contemporaine et arts de la rue), le Chabada (scène de musiques actuelles), l’Orchestre national des Pays de la Loire, Angers Nantes Opéra, Les 400 Coups (cinéma classé Art-et-essai), cinq théâtres, qui contribuent à faire d’Angers un haut lieu de l’excellence et de la diversité culturelle et artistique, ouvert à la création et à l’innovation.

La Ville est attachée au maintien des labels existants (Centre national de danse contemporaine, Le Quai-CDN et le Centre national des arts de la rue, le Chabada-scène musiques actuelles) et à la recherche de nouvelles labellisations qui permettent la reconnaissance des atouts et des pôles d’excellence du territoire. Ainsi Angers s’est engagée dans une démarche pour inscrire la tenture de l’Apocalypse au patrimoine documentaire de l’Unesco, registre "Mémoire du monde". Par ailleurs, une réflexion est engagée pour l’obtention du label "opéra national" pour Angers Nantes Opéra.

Des temps forts tout au long de l’année

Le foisonnement culturel est rythmé par de grandes manifestations d’envergure nationale et internationale, qui attirent beaucoup de monde, Angevins ou touristes de passage, et cultivent aussi une belle notoriété dans les milieux professionnels.

Festival Premiers Plans 2016, palmarès et soirée de clôture au Centre de congrès. (photo Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Festival des Accroche−coeurs 2017, spectacle As the World Tipped par la Compagnie Wire Aerial Theatre. (photo Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
La newsletter
55466