Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Jardins familiaux: 50 nouvelles parcelles à Balzac

Menu
  • Partagez sur

Proximité

Après les 46 jardins familiaux fraîchement ouverts sur le site Lucie-Aubrac, Belle-Beille se dote de 50 parcelles supplémentaires au parc Balzac. La remise des clefs à l’amicale des Jardiniers de la Doutre s’est tenue ce lundi 22 mars.

Photo des nouveaux jardins partagés du parc Balzac.
Chaque parcelle est équipée d’un abri de 4m², d’un compteur d’eau individualisé, d’un récupérateur d’eau de pluie et d’un composteur. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

Le maire, Christophe Béchu, et Hélène Cruypenninck, adjointe à l’Environnement et aux Espaces verts, ont procédé à la remise symbolique des clés des 50 nouvelles parcelles de jardins familiaux du parc Balzac à Jean-Marie Macé, président de l’amicale des Jardiniers de la Doutre qui en gère désormais l’exploitation. Elles viennent s’ajouter aux 46 livrées sur le site Lucie-Aubrac, toujours à Belle-Beille.

Ces deux aménagements, confiés à Alter, couvrent une superficie de 17620m². Montant des travaux: 1,5 million d’euros. "Au total, la ville compte plus d’un millier de jardins, rappelle Christophe Béchu. Cela traduit notre volonté de développer et de soutenir l’agriculture urbaine. J’y vois de nombreux avantages. Tout d’abord celui de permettre aux familles angevines de produire leurs propres légumes et d’accéder ainsi à une alimentation saine, et de promouvoir les circuits courts qui sont des objectifs inscrits au plan alimentaire territorial mené à l’échelle de la communauté urbaine. Mais aussi de participer à l’embellissement du cadre de vie et à la création d’espaces de convivialité tellement précieux en ce moment."

Lien social de proximité, échanges de bonnes pratiques, mixité sociale et rencontres intergénérationnelles sont en effet légion dans ces jardins. Aucun doute que ce sera le cas à Balzac, où tout a été conçu pour travailler la terre dans les meilleures conditions. Allant de 80 à 200m², ces parcelles sont plus petites que celles habituellement octroyées, mais répondent aux demandes et aux besoins des nouveaux usagers. Chacune d’elle est équipée d’un abri de 4 m², d’un compteur d’eau individualisé, d’un récupérateur d’eau de pluie et d’un composteur. Allées, clôtures, parking et toilettes sèches complètent l’équipement collectif du site, sur lequel des arbres d’ornement et des arbres fruitiers en libre cueillette ont été plantés.

La newsletter
63506