Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Soutien aux structures angevines: le premier acte d'un mandat culturel

Menu
  • Partagez sur

Culture

De nombreuses mesures ont été annoncées en faveur de la vie culturelle, présentée comme une priorité du mandat, alors même que la filière a été durement éprouvée par la crise sanitaire.

Photo de Nicolas Dufetel, adjoint au maire d'Angers en charge de la culture.
Nicolas Dufetel, nouvel adjoint au maire en charge de la Culture et du Patrimoine. (Photo Etienne Henry - Ville d'Angers)

Le maire d'Angers Christophe Béchu l'a annoncé: la culture fait partie des priorités de ce nouveau mandat. Une volonté encore renforcée par le contexte actuel, qui a lourdement pesé sur la filière.

Aussi, d'ores et déjà de nombreuses mesures ont été annoncées pour soutenir les structures culturelles angevines. Elles seront officialisées lors du conseil municipal du 29 juin, qui aura pour principal objet de proposer une révision du budget voté au mois de février dernier, afin de l'adapter aux effets de la crise sanitaire. Nouvel adjoint en charge de la Culture, Nicolas Dufetel en a présenté les grandes lignes.

Première annonce forte: le maintien des subventions aux acteurs culturels, pour un montant global de 9 millions d'euros, même lorsque les événements programmés ont dû être annulés. "Nous allons au contraire accélérer le versement de ces subventions, pour éviter autant que possible les difficultés de trésorerie", indique Nicolas Dufetel. Dans la même logique, un fonds de soutien de 150000 euros sera mis en place, au bénéfice des compagnies les plus durement touchées par l'arrêt brutal des activités culturelles.

Autre mesure annoncée: un soutien accru à la création. Ceci par une augmentation de 50% des crédits alloués à cette action, qui permettra en 2020 de soutenir 17 projets de création, contre 9 en 2019.

Une programmation culturelle pour cet été

Mais au-delà du soutien financier, c'est bien le redémarrage de la vie culturelle que l'élu souhaite encourager: "A l'heure actuelle, nous restons contraints par la limite de dix personnes pour les rassemblements publics. Cela nous pousse à faire preuve d'imagination. En cela, nous avons la chance à Angers de pouvoir compter sur un tissu culturel extrêmement riche et dynamique."

Aussi, l'élu le garantit, "il y aura bien une programmation culturelle cet été à Angers". Pensée avec les acteurs du territoire, elle bénéficiera d'un accompagnement financier de la Ville, à hauteur de 150000 euros, et sera dévoilée prochainement. "Nous allons devoir être agiles, pour nous adapter à l'évolution des règles sanitaires." Pour autant quelques initiatives sont déjà annoncées, comme l'invitation faite à des artistes de renommée nationale de venir enregistrer cet été à Angers. "Ces enregistrements seront réalisés dans des lieux patrimoniaux emblématiques de la ville, et feront l'objet d'une captation pour permettre à tous d'en profiter", indique l'adjoint.

Autre mesure promise pour cet été: la gratuité de la dernière heure d'ouverture dans tous les musées d'Angers. "Cette heure gratuite permettra de découvrir une oeuvre ou une collection particulière, puis de revenir ensuite autant de fois qu'on le souhaite. Les Angevins pourront ainsi développer une nouvelle relation avec leurs musées."

La newsletter
63113