Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

A Premiers Plans, les lycéens avaient rendez-vous avec Juliette Binoche

Menu
  • Partagez sur

Culture

La présidente du jury de Premiers Plans a rencontré des lycéens pendant plus d’une heure, jeudi 23 janvier, pour leur parler de son métier et du festival angevin.

A l'occasion de Premiers Plans, Juliette Binoche a rencontré des classes de lycéens.
La rencontre entre des lycéens et une actrice de renommée internationale: un moment rare jeudi 23 janvier au festival Premiers Plans. (Photo: Ville d’Angers)

L’effervescence et l’impatience étaient palpables dans la salle Atrium 3 du centre de congrès, jeudi 23 janvier en début d’après-midi, avant que Juliette Binoche, présidente du jury du festival Premiers Plans, fasse son apparition. Devant elle, une salle de lycéens, sensibilisés à l’audiovisuel et au cinéma, via leur cursus à Auguste-et-Jean-Renoir ou encore Jean-Moulin pour Angers. Certains avaient aussi fait le déplacement depuis la Vendée, la Mayenne.... "C’est plutôt rare qu’un président ou une présidente du festival trouve ce temps pour rencontrer les jeunes", prévenait en amont la professeure du lycée Renoir, Anne Loiseau. "Alors, lâchez vos téléphones, préparez bien vos questions, levez la main avant de parler, et pas trop de photos s’il vous plaît..." Voici pour les consignes. Et une fois devant l’actrice, les téléphones ont retrouvé les poches et les bouches se sont closes pour laisser place à des yeux écarquillés.

70 films, 35 ans de carrière

Comme elle le fait depuis son arrivée à Angers et sur la scène du festival Premiers Plans, c’est avec une écoute attentive et des réponses développées que l’actrice a mené les échanges. Si ceux-ci étaient axés, pour les premières questions, sur le festival angevin, qu’elle qualifie "d’idéal et rare", la curiosité a pris le pas du côté des jeunes qui ont préféré interroger l’actrice aux multiples récompenses internationales sur son métier, sa capacité à endosser les émotions, la réalisation, la conduite d’acteur...  Ce que chacun retiendra de cette rencontre? La découverte d’une femme posée, expérimentée, curieuse et citoyenne du monde. Le désir aussi sans doute de découvrir son abondante filmographie (70 films pour 35 ans de carrière) tout en mesurant le chemin parcouru depuis ses débuts dans Je vous salue Marie, devant la caméra de Jean-Luc Godard à tout juste vingt ans.

premiersplans.org

La newsletter
62843