Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Revue de chantiers

Menu
  • Partagez sur

La mairie

A quelques jours de la rentrée, Christophe Béchu, a présenté un tour d’horizon de différents chantiers engagés dans la ville. L’occasion de prendre le pouls des différentes opérations sur le terrain et d’en annoncer les prochaines étapes.

Le moins que l’on puisse dire est que la trêve estivale n’a pas entraîné de réelle pause sur le terrain. Ce qui explique "que nous n’ayons aucun retard sur aucun chantier", ainsi que l’assurent Christophe Béchu, maire d’Angers, et son adjoint à la Proximité, à la Voirie, au Stationnement et aux Bâtiments, Jean-Marc Verchère. Cela est vrai pour la patinoire, qui ouvrira ses portes le 14 septembre, le parc paysager adjacent (qui ouvrira lui la semaine suivante) ou encore le premier tronçon de la ligne B de tramway (reliant l’université Saint-Serge à l’arrêt Foch-Maison Bleue), qui sera achevé à la fin de l’année. Revue des chantiers.

Le nouveau hall de l'hôtel de ville va ouvrir le 28 octobre.
Le nouveau hall de l'hôtel de ville va ouvrir le 28 octobre. (Photo: Coralie Pilard/Ville d'Angers)
Le Théâtre Chanzy a fait peau neuve et rouvre bientôt. La salle de spectacles conserve ses 600 places dans un confort entièrement revu.
Le Théâtre Chanzy a fait peau neuve et rouvre bientôt. La salle de spectacles conserve ses 600 places dans un confort entièrement revu. (Photo: Coralie Pilard/Ville d'Angers)
La nouvelle passerelle qui reliera la gare à la place Giffard Langevin ainsi que les deux versants du quartier d’affaires Cours Saint Laud sera terminée comme annoncé à la fin de l’année.
La nouvelle passerelle qui reliera la gare à la place Giffard Langevin ainsi que les deux versants du quartier d’affaires Cours Saint Laud sera terminée comme annoncé à la fin de l’année. (Photo: Coralie Pilard/Ville d'Angers)

Hôtel de Ville. L’accueil du public dans le nouveau hall en rez-de-chaussée est confirmé pour le 28 octobre. Les usagers y trouveront un environnement entièrement revu, modernisé, équipé de nouveaux outils interactifs d’information, le tout dans un espace agrandi. A l’extérieur, le bardage de la salle du conseil a commencé. L’ensemble du chantier, d’un montant de 3,3 millions d’euros, sera terminé à la fin de l’année. D’ici là, les aménagements extérieurs vont se poursuivre côté parvis et grande esplanade de l’ancien hôtel de ville.

Premier tronçon du tramway. Dans le centre-ville, l’été a été mis à profit pour construire les nouveaux aiguillages au niveau de ce que l’on nomme le "triangle" Ayrault/François-Mitterrand. A terme, ceux-ci permettront aux rames de suivre leurs trajectoires respectives. Cet automne, ce premier tronçon sera en partie engazonné et les premières plantations effectuées, de manière à ce que tout soit terminé fin 2019. Les rails y ont été posés en quasi-totalité. La ligne aérienne de contact commencera à être aménagée, quant à elle, à partir de début 2020 et les aménagements urbains (stations, éclairage...) suivront. Ce tronçon sera utilisé dès la rentrée 2020, dans tout juste un an, par la ligne A amenée à dévier son itinéraire à partir de la place Molière où seront entrepris de nouveaux travaux consistant notamment à reconstruire une nouvelle station de tram. Fin 2019, 80 millions d’euros auront déjà été investis dans le chantier des lignes B et C de tramway.

Avenue Patton. Après des mois de travaux, l’avenue Patton va retrouver son calme. Les travaux n’y reprendront que bien plus tard pour poursuivre l’aménagement du tracé, en surface cette fois. "La phase des dévoiements de réseaux d’assainissement, d’électricité, de gaz et de télécommunications est vraiment la plus ingrate et la plus handicapante", a rappelé Jean-Marc Verchère. Précisant que d’ici la reprise des travaux en surface, l’avenue faisait l’objet d’un aménagement provisoire. Indispensable toutefois pour reporter les réseaux de chaque côté de la plateforme centrale, ces travaux de même nature sont toujours en cours rue Lakanal et boulevard Beaussier, jusqu’en novembre.

Autour de la place Leclerc. Les voitures circulent désormais dans les deux sens tout autour de la place Leclerc. La Ville en a profité pour renforcer la chaussée là où cela était nécessaire, et pour orner les trottoirs du bd Joffre d’un nouveau pavage. Les usagers du parking en surface ont, quant à eux, déjà pris l’habitude d’utiliser la nouvelle entrée. D’avril à fin aout, près de 730000 euros ont été investis dans ce périmètre de l’hyper centre-ville.

Nouvelle entrée Sud. Ce n’est plus qu’une question de jours. L’échangeur dit "des Trois-Paroisses", situé à l’entrée Sud d’Angers et qui fait la jonction avec les Ponts-de-Cé, laisse déjà présager l’heureuse issue de cet aménagement. Celui-ci va en effet permettre de régler une équation à trois entrées: améliorer l’accès à la clinique de l’Anjou, apaiser la vitesse sur le boulevard De-Lattre-de-Tassigny et délester le boulevard Albert-Blanchouin, en raccordant le nouvel ouvrage à la rue des Hirondelles. Pour entrer et sortir des Ponts-de-Cé aussi, les automobilistes n’auront plus à traverser l’avenue Gallieni, surchargée. Enfin, il n’en sera que plus aisé de rejoindre l’autoroute A 87 (vers Cholet). Ce nouvel aménagement va permettre de supporter une partie du trafic généré par la création récente, et encore à venir, de centaines d’emplois regroupés dans l’immeuble Trigone de la rue d’Orgemont (Coriolis Service, Verisure, Gamm vert Synergies....). Angers Loire Métropole a investi 2,5 millions d‘euros dans ce vaste chantier.

Le Théâtre Chanzy rénové. Fermé dans la foulée de la réouverture du centre de congrès Jean-Monnier, début mai, le théâtre aux 600 places, très prisé des associations et des compagnies de théâtre, a fait l’objet d’une bonne cure de jouvence durant l’été. Sa réouverture est imminente. Les travaux, d’un montant de 1,8 million d’euros, ont notamment permis de revoir les installations thermiques, l’aménagement de la salle de spectacle, de construire de nouvelles loges et de rénover les anciennes. Par sa jauge, le théâtre Chanzy est le deuxième de la ville d’Angers, juste derrière le Grand Théâtre et devant la salle Claude-Chabrol. Il faudra toutefois encore attendre pour que les extérieurs soient eux aussi améliorés, et le parking agrandi.

La passerelle de la gare. C’est la dernière grande réalisation du Cours Saint-Laud. En janvier, la passerelle permettra de relier la place Sémard, située devant la gare, à la place Giffard-Langevin, située de l’autre côté des voies ferrées. Piétons et vélos pourront y circuler et certains, trouver un accès direct au quai A. Le dernier trimestre sera dévolu au montage de la charpente et du toit notamment. L’aménagement pratique vient se greffer dans un environnement profondément modifié depuis six ans. A ce jour, le quartier d’affaires regroupe 50000m2 de bureaux (livrés ou en cours, contre 5000m2 en 2014). Parmi les récentes réalisations, le siège de la Soclova, rue Fulton, bientôt abouti ou encore la résidence étudiante, d’ores et déjà livrée et occupée. Celle-ci se situe dans le même immeuble que l’hôtel 4 étoiles, en travaux jusqu’en mars. Coût de l’opération: 6 millions d’euros.

La newsletter
62626