Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Ateliers Premiers Plans d’Angers, plus que jamais dénicheurs de talents

Menu
  • Partagez sur

Culture

Sept jeunes réalisateurs "prêt-à-passer" derrière la caméra sont en résidence toute la semaine, à Angers, dans le cadre des Ateliers Premiers Plans. Au menu: masterclass animées par des professionnels du cinéma et des avant-premières très attendues.

Près de quinze ans déjà que les Ateliers Premiers Plans d’Angers animent l’Hôtel Lancreau et le cinéma des 400 Coups, à la fin du mois d’août. Créés par Jeanne Moreau en complément du festival dédié aux premiers plans, les Ateliers ont pour objet d’aider une poignée de jeunes réalisateurs européens – dont le Choletais, Thomas Petit - à ciseler leur premier long-métrage, sous les conseils de professionnels aguerris (réalisateurs, scénaristes...).

Mardi 20 août, les sept recrues de cette édition 2019 assistaient aux côtés du public à la projection d’Alice et le Maire, deuxième film de Nicolas Pariser (auteur de Le Grand Jeu) et qui réunit à l’affiche Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier.

"Au-delà des avant-premières, les Ateliers, ce sont aussi des rendez-vous ouverts au public avec des projections et des rencontres autour des courts-métrages de nos résidents, une soirée ciné de plein-air sur la nouvelle esplanade Coeur de Maine (dimanche 24 août), des mashups pour les plus jeunes, un jeu grandeur nature (le 25 août)...", rappelle Claude-Eric Poiroux, délégué général et fondateur du festival Premiers Plans.

Avant-premières toute la semaine

C’est toutefois bien l’aspect professionnel qui fera battre le coeur des Ateliers tout au long de la semaine. Des moments "off" et d’autres, publics, comme les masterclass qui, chaque matin dans les salles des 400 Coups, invitent à tirer toutes les ficelles du bon cinéma. Le 22 août, Claire Burger, résidente des Ateliers 2012, vivement félicitée cette année pour C’est comme ça l’amour, ouvrira le carnet de bal. Le lendemain, Arnaud Desplechin, lui aussi doublement révélé à Angers en 1991 avec La Vie des morts et le scénario de La Sentinelle, prendra le flambeau. Après quoi les jeunes réalisateurs auront aussi l’opportunité de s’entretenir de leurs projets avec un autre habitué des Ateliers, le cinéaste suisse Lionel Baier, ou encore le réalisateur portugais, Joao Pedro Rodrigues. A noter également la présence à Angers, dimanche prochain (25 août) de la scénariste Fanny Burdino qui a travaillé sur Fête de famille, film attendu de la rentrée dans lequel le réalisateur Cédric Kahn –président du jury de l’édition 2019 du Festival- réunit Catherine Deneuve, Emmanuelle Bercot et Vincent Macaigne.

Les Ateliers enfin, ce sont des avant-premières très suivies du public angevin. Après Alice et le Maire, sont également à découvrir (20h15): le 21 août Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciomma (Ma vie de courgette), le 22 août Roubaix, une lumière d’Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, le 23 août J’ai perdu mon corps du réalisateur de films d’animation Jérémy Clapin, et le 24 août, le long-métrage Viendra le feu, sélectionné au programme d’Un Certain Regard au dernier festival de  Cannes et signé du réalisateur espagnol, Oliver Laxe. 

Les résidents des Ateliers 2019 sont : Anne Brouillet (France), Yohann Manca (France), Fisnik Maxhuni (Suisse/Kosovo), Emmanuelle Nicot (Belgique/France), Nara Normande (Brésil/France), Thomas Petit (France) et Lawrence Valin (France).

Informations sur www.premiersplans.org/ateliers

Réservations sur www.les400coups.org

La newsletter
62616