Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

La coopérative Angers French Tech ouvre son Tiers Lieu

Menu
  • Partagez sur

Economie // Emploi

Un an après sa création, la coopérative Angers French Tech inaugurait mardi 26 février son Tiers Lieu, à Angers. Soit 1600m2 d’espaces de travail collaboratifs au service de l’innovation liée à l’électronique, au numérique et à l’IoT.

Créée il y a tout juste un an, la coopérative Angers French Tech a désormais un lieu. Un Tiers Lieu plus exactement, niché au troisième étage de l’imposant bâtiment du Crédit Mutuel, bijou du patrimoine angevin fondé par la Maison Cointreau, à l’angle de la rue Thiers et de la place Molière. Un pied à terre coopératif capable "d’engager un mouvement parmi les acteurs du territoire", comme l’a assuré Michel Perrinet, président de la coopérative, en ouverture de l’inauguration.

Concrètement, le Tiers Lieu se veut un endroit collaboratif dédié au "bouillonnement des idées et de l’innovation, ouvert aux entreprises intermédiaires innovantes, aux start-ups en sortie d’incubateur qui doivent encore passer le cap du développement à l’international notamment, mais aussi aux indépendants, aux écoles supérieures, aux chefs d’entreprise, bref, à tous ceux qui veulent booster l’innovation et faire rayonner le territoire", précise le directeur, Yannick Bourdin. Le Tiers Lieu a aussi vocation à intéresser des grands groupes, comme Parade, la filiale d’Eram, qui a choisi d’y installer une équipe technique pour faire éclore ses chaussures de sécurité connectées. Pour cela, le Tiers Lieu a vu grand: 1600m2 sous forme de bureaux de divers gabarits, d’espaces de co-working...  et l’espoir que 70% soit occupé d’ici à la fin de l’année.

"Angers a gagné une légitimité"

"Héberger, accélérer, innover, internationaliser et animer le label et la grande famille French Tech, voici notre champ d’actions. Nous y croyons dur comme fer depuis l’organisation du World electronics forum (WEF) à l’occasion duquel Angers et son territoire ont acquis une vraie légitimité en matière d’électronique et d’IoT", souligne à son tour, Corinne Busson-Benhammou en charge notamment des relations internationales business. "Les liens tissés dès 2016, en amont du World electronics forum, avec les fédérations internationales représentant les industriels de l’électronique et du numérique de leur pays respectif, nous donnent aujourd’hui accès à un carnet d’adresses exceptionnels. Cette année, nous avons d’ores et déjà prévu d’organiser des déplacements avec des entreprises locales sous forme de learning en Asie, aux Etats-Unis..."

La coopérative Angers French Tech conserve le projet de rejoindre le bâtiment de La Poste situé en coeur de ville, d’ici deux ans, pour s’y développer. Le temps de se mettre en mode startup et de franchir les premiers paliers du développement, elle aussi.

coop.angersfrenchtech.com
36 rue Thiers, à Angers.

La newsletter
62332