Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Une convention place Angers sur la carte des "villes de basket"

Menu
  • Partagez sur

Sport // Loisirs

Soutenir la pratique du basket sous toutes ses formes et favoriser l'organisation à Angers de grands événements, c'est l'esprit de la convention signée le 25 février par la Ville et la fédération française.

La convention a été signée lundi 25 février salle Jean-Bouin, par l'adjointe au Sport Roselyne Bienvenu, le maire d'Angers Christophe Béchu et Jean-Pierre Siutat, président de la Fédération française de basket.
La convention a été signée lundi 25 février salle Jean-Bouin, par l'adjointe au Sport Roselyne Bienvenu, le maire d'Angers Christophe Béchu et Jean-Pierre Siutat, président de la Fédération française de basket. (Photo Ville d'Angers)
L'ensemble des signataire de la convention aux côtés de la Ville d'Angers et de la FFB: la ligue de basketball des Pays de la Loire (Jean-Michel Dupont), le comité de basketball du Maine-et-Loire (Philippe Nicolas), l'Athlétic Club Belle-Beille Basket
L'ensemble des signataires de la convention aux côtés de la Ville d'Angers et de la FFB: la ligue de basketball des Pays de la Loire (Jean-Michel Dupont), le comité de basketball du Maine-et-Loire (Philippe Nicolas), l'Athlétic Club Belle-Beille Basketball (Sylvie Gratton), l'association Promo Basket par l'Aide et l'Evénement (Louis Blanvillain, excusé), l'Etoile Angers Basket (Thierry Boisseau et Jean-Jacques Grossin), Jongleurs Notre-Dame (Sandie Monin), Notre-Dame des Champs Basketball (Sylvain Parny), l'Union Féminine Angers Basket (Brito de Sousa).

L'Anjou terre de basket: une réalité qui n'est plus à démontrer, avec un nombre de pratiquants qui place le Maine-et-Loire sur le podium des départements français les plus férus de cette discipline. Ce lundi 25 février, cette particularité angevine s'est illustrée par la signature d'une convention entre la Ville et la Fédération française de basket.

"Nous avons à Angers des clubs de très bon niveau, aussi bien en basket féminin que masculin, et des équipements de qualité, a souligné le maire Christophe Béchu. Lesquels seront complétés prochainement par la nouvelle patinoire, qui pourra ponctuellement accueillir d'autres disciplines que les sports de glace, avec une capacité de 4000 places."

Ce terreau favorable, qui inclut également la pratique "loisirs" et les équipements de proximité AngerStadium, est désormais officiellement reconnu par la Fédération française de basket. En témoigne son président Jean-Pierre Siutat, présent pour la signature de la convention, qui confirme que "la Ville d'Angers devient une destination à considérer pour l'accueil des grands événements, nationaux voire internationaux. Or le calendrier va s'étoffer, avec le basket en 3 contre 3 qui est désormais une discipline olympique". L'échéance des JO de Paris en 2024 est également prise en compte, avec la nécessité pour la fédération de prévoir l'accueil des équipes qualifiées pour le tournoi olympique.

A noter que la Ville a signé ces dernières années des accords similaires avec les fédérations de natation et d'athlétisme, et que cette convention est la première du genre signée par la fédération de basket. La Ville d'Angers s'y engage de son côté à poursuivre le développement de la discipline, par son soutien logistique et la mobilisation de son service d'animation socio-sportive, le tout en lien étroit avec les huit clubs de basket angevins.

La newsletter
62330