Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Budget participatif: à vous de voter

Menu
  • Partagez sur

Participation citoyenne

Lancé par la Ville en janvier dernier, le budget participatif va permettre de financer des projets proposés par les Angevins, à hauteur d’un million d’euros. Du 4 au 22 octobre, vous êtes invités à voter pour vos cinq projets préférés parmi les cinquante-neuf en lice.

"Écrivons ensemble notre avenir. C’est la volonté de l’équipe municipale de donner aux habitants les moyens de participer à la vie de leur ville. La création d’un budget participatif d’un million d’euros invite tous les Angevins à proposer des projets nouveaux d’aménagement des espaces publics." Cette annonce du maire Christophe Béchu remonte au 8 janvier dernier, lors de ses voeux. Dix mois plus tard, l’heure est aux choix.

Mobilisation massive

Les Angevins avaient jusqu’au 13 avril dernier pour déposer leur proposition sur la plateforme numérique www.ecrivons.angers.fr. Pour mémoire, le projet devait relever des compétences municipales, répondre à l’intérêt général et bénéficier gratuitement à la population, être réalisable dans les deux ans, se situer dans le domaine public, être une réalisation nouvelle et ne pas concerner la maintenance ou l’entretien de l’existant.

Résultat: les Angevins se sont mobilisés en masse. 303 projets ont été enregistrés. Parmi eux, 118 ont été déclarés recevables; la plupart concernant la culture, les loisirs et le sport, le partage et la solidarité, le vélo, les solutions connectées, la préservation de l’environnement et l’embellissement du cadre de vie. Quant aux "recalés", ils ne répondaient pas aux critères. Certains, par exemple, engageaient des dépenses de fonctionnement et non d’investissement. D’autres proposaient des réalisations déjà programmées par la collectivité. C’est le cas notamment pour l’implantation de halles alimentaires, alors qu’un tel équipement verra le jour dans le cadre de l’aménagement Coeur de Maine.

Une Agora place du Ralliement

Tous les porteurs de projets ont ensuite été reçus par les services municipaux, qui ont étudié et chiffré l’ensemble des propositions. Sachant que, quand des idées étaient très proches, les habitants étaient invités à se rejoindre pour porter ensemble une seule proposition. Au final, 59 projets vont être soumis au vote des Angevins, du 4 au 22 octobre.

1 million d'euros

C'est la somme affectée au financement des projets retenus dans le cadre du budget participatif. Ce montant sera inscrit dans la section "investissement" du budget primitif qui sera voté en mars 2019.

59 projets présentés au suffrage des Angevins du 4 au 22 octobre. L’appel à idées avait permis de recenser 303 propositions, dont 118 entraient dans les critères de sélection avant les études financières et de faisabilité réalisées par les services municipaux.

5 projets devront être inscrits sur le bulletin pour que le vote soit valide, quelle que soit la méthode utilisée: vote numérique sur la plateforme ecrivons.angers.fr ou bulletin déposé dans une urne.

Où rencontrer les porteurs de projet ?

Pour accompagner les porteurs de projet, la Ville leur propose notamment un kit de communication comprenant des fonds d’affiche, des conseils sur l’utilisation des réseaux sociaux, la possibilité d’enregistrer des spots sur Radio Campus... Et surtout en leur permettant d’aller au-devant des Angevins.

Une Agora sera ainsi installée place du Ralliement du 4 au 22 octobre, du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 17h à 19h30, le samedi de 11h à 18h. De plus des rendez-vous de proximité auront lieu dans les quartiers.

L'agenda des rendez-vous sur ecrivons.angers.fr

"Il faut oser consulter les habitants"

Portrait de Michelle Moreau, adjointe à la Vie des quartiers, à la vie associative et à la citoyenneté.
Michelle Moreau, adjointe à la Vie des quartiers, à la vie associative et à la citoyenneté.

Quel premier bilan tirez-vous du budget participatif?
Que du positif. Le nombre de propositions reçues prouve une nouvelle fois la volonté des Angevins de participer, de s’investir dans leur ville. La vitalité associative à Angers, le succès exponentiel de la Journée citoyenne, la mobilisation des conseils des citoyens de quartier au quotidien, la fréquentation des réunions publiques que nous organisons à longueur d’années vont dans ce même sens. Ce qui prouve qu’il faut oser consulter les habitants, les écouter, prendre en compte leur expertise.

Avez-vous été surprise par les projets proposés?
Ce qui est marquant quand on regarde de près les idées déposées, c’est tout d’abord leur diversité. Diversité dans leur implantation géographique car tous les quartiers y sont représentés, mais aussi diversité dans leur champ d’action, que ce soit la culture, les loisirs, le sport, les déplacements, les espaces verts, la solidarité ou encore le numérique dans la ville. Nous avons découvert des projets vraiment originaux avec un point commun: ce sont des projets positifs, constructifs et citoyens, qui ont pour objectif d’améliorer le quotidien, dans l’intérêt général des Angevins.

Et maintenant?
Place au vote! J’invite tous les Angevins à se mobiliser. Car le budget participatif, ce n’est pas qu’une enveloppe financière d’un million d’euros.
C’est la possibilité donnée aux habitants d’échanger sur leur vision de la ville, de leur quartier. C’est aussi pour les porteurs de projets l’occasion de découvrir le fonctionnement de la collectivité. Je tiens d’ailleurs à féliciter les services municipaux qui, dans un temps record, ont pris soin d’analyser finement chaque proposition et d’expliquer les données techniques et financières à prendre en compte, même pour des idées qui pouvaient paraître toutes simples.

Comment voter ?

Le vote est ouvert du 4 au 22 octobre, sur la plateforme ecrivons.angers.fr. Sur ces mêmes dates, il est également possible de voter par bulletin papier dans les points de vote présentés dans la cartographie ci-dessous. Dans tous les cas, le vote doit mentionner 5 projets pour être valide. Tous les Angevines et Angevins peuvent voter, à partir de 11 ans (un vote par personne).

La newsletter
62085