Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Centre-Ville Maine

Menu
  • Partagez sur

 

 

Le projet Angers Cœur de Maine s'est déjà en partie concrétisé avec l'inauguration de nouveaux espaces de vie en lien direct avec la rivière

• La promenade Jean-Turc a été complètement repensée, pour offrir plus de nature en ville, plus d’espaces dédiés aux loisirs et à la détente et pour mettre en valeur la cathédrale, la cité et sa falaise ainsi que le château. Cette promenade, pour laquelle les travaux ont démarré en mai 2017, a été inaugurée le 21 juin 2018.

• Dans l’axe de la cathédrale et de la montée Saint-Maurice, un balcon sur la Maine a été créé. Il permet de tisser un lien symbolique entre un des emblèmes de la ville d’Angers et la rivière et offre une vue remarquable sur la Maine, en aval du pont de Verdun.

• La couverture de la voie des berges, sur 100 mètres, a permis de créer une vaste esplanade enherbée, bordée d’un bout à l’autre d’une promenade en balcon au plus près de la rivière. Il accueillera animations estivales et autres festivals. L’esplanade constitue une des pièces maîtresses d’un centre-ville redynamisé, mieux relié à la Doutre et ouvert sur la Maine.

Parallèlement, une rue a été créée afin de faciliter les accès au centre-ville. Au voisinage de cette voie, le mail de la Poissonnerie est magnifié. Désormais, ce sont des installations temporaires qui prendront place sous les platanes, à deux pas de futures halles gourmandes.


L’aménagement de la place Molière sera parachevé dans le cadre de la réalisation de la ligne B du tramway.


Le budget de l’opération Centre-ville Maine, est de 20 millions d’euros hors taxes, dont 15 pour les travaux. Le principal poste de travaux est le génie civil de la couverture de la voie des berges pour 7 millions d’euros.


• En complément de ces travaux, le parc de stationnement Fleur d’eau - Les Halles a été entièrement rénové. Il a été rouvert au public fin 2017 et remporte désormais un franc succès.

• L’apaisement de la voie des berges, intervenu courant 2018, a permis de transformer l’ancienne infrastructure autoroutière en avenue urbaine, mieux intégrée au paysage angevin. Au niveau de la Baumette, du château, du quai Gambetta et de Saint-Serge, la circulation est désormais limitée à 50 km/h.

Un nouveau pont sur la Maine

Érigé entre les places Molière et La Rochefoucauld, le nouveau pont est déjà ouvert aux piétons et cyclistes avant l’arrivée de la deuxième ligne de tramway, en 2022.

D’une longueur d’environ 130 m, l’ouvrage repose sur deux piles, construites dans le lit de la Maine et surmontées de quatre points d’accroche en acier. Ce principe de construction permet de maintenir la navigation sous la travée centrale, ainsi qu’un écoulement normal des eaux en cas de crues de la rivière. 

Le nouvel ouvrage s'intègre de manière harmonieuse dans son environnement, sans masquer le pont de Verdun tout proche, grâce à un tablier à la fois fin, d'une largeur optimale et intégrant une alimentation de la ligne de tramway par le sol.

Le cabinet Lavigne-Chéron, déjà concepteur du pont Confluences, est associé pour ce projet à l'équipe Egis Structures et Environnement.

Quatre objectifs

Ouvrir le centre-ville sur la rivière

Le projet offre de nouveaux espaces ouverts sur la Maine et dédiés à la vie collective, aux promeneurs, spectateurs, habitants et actifs du centre-ville, dans un cadre paysager renouvelé et des ambiances agréables.

Faire entrer la nature dans la ville

Avec les espaces publics créés, la Ville répond à une demande des Angevins d’un nouveau rapport entre le cœur de la ville et la nature. Elle initie aussi la trame verte et bleue qui reliera les Basses Vallées angevines au nord des plaines de la Baumette et au Val de Loire au sud.

Renforcer le commerce de centre-ville

Il s’agit de renforcer l’hyper-centre commerçant en le dotant d’une véritable vitrine en bas de centre-ville directement connectée aux rues commerçantes qui composent le parcours marchand (rue Plantagenet notamment)..

Conforter l’offre touristique du cœur d’Angers

Entre le château et la Doutre, au cœur d’un secteur patrimonial exceptionnel, les nouveaux aménagements améliorent et développent l’offre touristique et événementielle angevine, en proposant des cheminements continus et attrayants.

L'aménagement du secteur Thiers-Boisnet

Situé entre les deux premiers sites opérationnels du projet Coeur de Maine (Centre-ville Maine et Quai Saint-Serge) et traversé par le ligne A du tramway, le quartier Thiers-Boisnet se remodèle en accueillant des projets immobiliers. 

L’objectif est de renforcer sa fonction résidentielle en supprimant les logements vétustes et en valorisant le patrimoine bâti. Des réflexions sont engagées sur la circulation rue du Commerce, rue du Port-de-l’Ancre, quai Gambetta et au carrefour de la rue du Port-de-l’Ancre et du quai Gambetta. Des travaux d’amélioration de l’espace public seront engagés avant la fin de l’année 2019.

La newsletter
59495