Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Le festival de cinéma Premiers Plans revient dans une édition "chic et jeune"

Menu
  • Partagez sur

Culture

Le festival Premiers Plans, consacré au jeune cinéma européen, revient dans une version enrichie mais resserrée, du 24 au 30 janvier, au centre de congrès d’Angers. Il sera présidé par Melvil Poupaud.

A son image, et comme pour mieux retrouver l’élan qui le caractérise depuis 34 ans, le festival Premiers Plans change de signature et de logo et revient aux fondamentaux, à savoir sa simplicité, l’imperfection des premiers métrages présentés, parfois, et son audace, toujours. Mardi 14 décembre, "après une année particulièrement pénible" du propre aveu de son président Jérôme Clément, le festival de cinéma européen 2022 a ainsi dévoilé ses contours et son affiche aux 400 Coups, devant une salle pleine et impatiente.

Une semaine et les Ateliers

Le retour dans les salles s’annonce en force, "chic" selon Claude-Eric Poiroux, fondateur et directeur artistique du festival, qui y voit aussi "une certaine jeunesse et la représentation du cinéma d’aujourd’hui". Les projections et les rendez-vous seront tous concentrés sur une semaine seulement, du 24 au 30 janvier, au centre de congrès d’Angers et dans les salles obscures de la ville.

Pour créer des synergies nouvelles et faciles à imaginer, même les Ateliers Premiers Plans, organisés habituellement fin août, seront intégrés à cette semaine. Créés par Jeanne Moreau en 2005, ils permettent à des réalisateurs venus de différents pays d’Europe de recevoir le dernier coup de pouce avant de passer derrière la caméra pour réaliser leur premier long-métrage. "En janvier, ils seront cinq dans ce cas à recevoir l’appui et les conseils de professionnels du cinéma, tout en bénéficiant des rencontres artistiques et des projections proposées par le festival", souligne Claude-Eric Poiroux.

Melvil Poupaud et Laure Calamy

Ce que l’on sait aussi, c’est que l’acteur, réalisateur, écrivain et musicien Melvil Poupaud présidera le jury des longs-métrages. Un retour aux sources en quelque sorte pour celui dont la mère, réalisatrice et productrice, est originaire de Brissac. "Melvil connaît le festival pour y être déjà venu. Il sera présent toute la semaine à Angers et aura l’occasion de présenter l’un de ses deux derniers films en avant-première, Les Jeunes Amants", Claude-Eric Poiroux.
La réalisatrice franco-libanaise Chloé Mazlo, connue pour ses films d’animation, présidera quant à elle le jury dédié aux courts-métrages et Anaïs Volpé, celui de la sélection Diagonales.

L’actrice Laure Calamy sera l’invitée d’honneur de cette édition. Célèbre depuis Antoinette dans les Cévennes, qui lui a valu le César de la meilleure actrice 2021, et sa prestation remarquée dans la série TV Dix pour cent, l’actrice est aussi sur les planches des théâtres avec la même constance. A Angers, elle présentera quatre films de son choix dont A plein temps d’Eric Gravel, récompensé au festival de Venise 2021.

Dix premiers longs-métrages

Comme chaque année, la compétition s’annonce ardente tant pour le jury que pour le public, appelé à voter lui aussi. 75 premiers plans seront en lice, dont 10 pour la sélection longs-métrages européens. Parmi ceux-ci, deux signatures françaises dont celle de Vincent Le Port, qui présentera son Bruno Reidal. Âme sensible s’abstenir, devant ce premier film qui tente de cerner les pulsions monstrueuses d’un jeune adolescent.

Autre mention spéciale pour Flee. Le film franco-danois-norvégien-suédois raconte le parcours d’un réfugié, au milieu des années 90, qui le mène d’Afghanistan au Danemark. Ce premier long-métrage d’animation de Jonas Poher Rasmussen a de toute évidence fait une forte impression sur le comité de la sélection officielle. A recommander également, le film chinois-autrichien Money Boys, signé de C.B. Yi. Abordant le sujet de la prostitution et de l’homosexualité, le film n’a pu être tourné en Chine, pour des raisons politiques et de sécurité évidentes.

En marge des longs-métrages, le public de Premiers Plans pourra retrouver toutes les autres sections de la compétition: Diagonales (6 films, 10 séances), les courts-métrages (10 films européens et 8 français), les films d’écoles, les Plans animés et la compétition des tout-petits (dès 3 ans): les Chenaplans.

10 films en avant-première

Dix films seront présentés en avant-première durant le festival. "La crise explique que les producteurs nous sollicitent beaucoup. Le festival, c’est souvent un bon coup d’envoi à un nouveau film…", explique encore Claude-Eric Poiroux. On peut retenir: Les Jeunes Amants avec Melvil Poupaud et Fanny Ardant de Carine Tardieu; Entre les vagues d’Anaïs Volpé; Petite Nature, le premier film de Samuel Théis; De nos frères blessés sur fond de guerre d’Algérie, d’Hélier Cisterne avec Vincent Lacoste; ou encore Unami no tabi de Stony Sow. Tourné dans le Saumurois, le film met en scène Gérard Depardieu en chef étoilé, aux côtés Sandrine Bonnaire, Pierre Richard…

Lectures de scénario

C’est LA spécificité et la marque de fabrique du Festival d’Angers: ces lectures, qui ont déjà vu défiler de grands noms et de grandes histoires portées à l’écran, sont désormais adulées aussi bien du public que des comédiens, producteurs, scénaristes… Ces lectures se dérouleront chaque jour de la semaine, à 14h15 au centre de congrès. Trois concerneront des projets de longs-métrages pour lesquels le public sera invité à voter, et quatre des courts-métrages lus par des comédiens Talents Adama Cinéma 2021.

Vertiges, nouvelle section

Cette section donnera lieu à cinq soirées double-séance pour voir des films inédits en avant-première ou (re)voir des pépites et des références du cinéma de genre. Le producteur Manuel Chiche parrainera cette première édition.

Les rétrospectives et hommages

Christian Petzold avait 25 ans quand le mur de Berlin et tombé. Depuis, il se charge de radiographier l’Allemagne contemporaine réunifiée au point de devenir le chef de file de l’école du cinéma allemande. Barbara, Contrôle d’identité, Phoenix, Transit et son dernier film, Ondine, seront à voir ou à revoir. Christian Petzold reviendra sur son parcours et ses collaborations à l’occasion d’une masterclass.  Les autres rétrospectives permettront de découvrir des films sur le thème des Evasions comme, par exemple, La Panthère des neiges actuellement à l’affiche.

Les hommages mettront à l’honneur deux étoiles du cinéma d’animation portugais: Regina Pessoa, lauréate de cinquante Prix pour notamment Histoire tragique avec fin heureuse. Sa technique de gravure est reconnaissable entre mille. A ses côtés, le fondateur du studio Filmograto dont la renommée est désormais internationale, Abi Feijo.

A noter enfin un focus sur Jonas Carpignano. Invité à Premiers Plans, il présentera A Chiara, son troisième long-métrage qui vient clore, après Mediterranea et A Cambria, la trilogie tournée en Italie, dans son petit village, au contact d’habitants devenus acteurs.

Billetterie

Nouveauté, il sera possible de réserver en ligne ses carnets de 20 places, 6 places (avant Noël) ou des séances ponctuelles à partir du 14 janvier. Plus d'infos sur le site du festival

La newsletter
63870