Sport // Loisirs

Deux classes de CE2 de l'école Voltaire, dans le quartier de Monplaisir, vont s'initier jusqu'au printemps prochains à cinq disciplines au programme des JO: le tennis, la gymnastique, le break dance, l'escrime et l'escalade.

Manon Bellanger et Estelle Lami, deux enseignantes du niveau CE2 à l’école primaire Voltaire (éducation prioritaire), sur le quartier de Monplaisir, ont imaginé un projet au long court autour de la découverte des sports olympiques pour l’année 2023-2024. "Nous sommes personnellement convaincues de l’importance des valeurs véhiculées par le sport et de ses bienfaits. Nos élèves, majoritairement issus de milieux populaires, connaissent peu les sports tels que la gymnastique avec agrès, l'escrime, le tennis, le break dance, l'escalade... Il est important pour nous, dans un principe d’égalité des chances, de permettre à nos élèves de découvrir cette palette de pratiques", expliquent les enseignantes.

Ces cinq sports, pratiqués chacun sur cinq séances, sont proposés aux élèves des deux classes jusqu’au printemps prochain, sur le temps scolaire. La sensibilisation au handisport est également au programme.

Le premier temps d’ateliers sur la période septembre/octobre a permis aux élèves de s’initier au tennis, raquette à la main, en partenariat avec le club local Angers Tennis Club à la Baumette. Place ensuite à des séances de break dance, discipline nouvellement intégrée au programme olympique en 2024, d’ici la fin de l’année, puis à la gymnastique rythmique, à l’escrime et à l’escalade.

Les objectifs des deux enseignantes sont clairement affichés: faire partager les valeurs du sport et de l’olympisme à travers le respect des autres, l’arbitrage, les règles du jeu, la coopération, le dépassement de soi. Mais aussi donner l’occasion aux élèves d’approcher des sports qu’ils n’ont pas l’habitude de pratiquer et leur sont peu accessibles, faute notamment de structure et de matériel. Sur le plan plus individuel, les objectifs de l’action sont multiples: développer la motricité, s’exprimer pour être entendu et compris, favoriser la prise de parole devant un auditoire. Mais aussi comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec les encadrants sportifs… 

Ce projet a été retenu dans le cadre de l’appel à projets sportifs 2023 de l’association de valorisation du sport angevin La Dalle angevine.

La newsletter