Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Parc de l'Arboretum Gaston Allard

Menu
  • Partagez sur

L’espace du Fruticetum a été réaménagé afin de faciliter l’accès aux visiteurs et permettre une ouverture  le 6 juillet 2020 :

  • Création d’une allée qui va sillonner l’intérieur de la collection,
  • Redistribution des allées et clôtures techniques permettant au plus grand nombre de découvrir La collection d’hydrangeas et les arbres de collection de cet espace,
  • Une signalétique spécifique sera installée ultérieurement

Un fruticetum planté au XIXe siècle


En 1897, Gaston Allard débute la plantation du fruticetum en installant une collection d’arbres à feuilles caduques, c’est-à-dire qui perdent leurs feuilles en hiver. Fruticetum vient du latin frutex qui signifie petit arbuste. La plantation s’effectue en éventail. Les petits arbustes sont installés au centre puis les grands arbustes vers l’extérieur du demi-cercle. Suivant un tracé rectiligne sont plantés viburnum (viornes), spirées, berberis, rhus (sumac), punica, quercus (chênes), chaenomeles (cognassiers du Japon). Au fond, les collections de crataegus (aubépines), marronniers, frênes, acacias...

L’objectif de Gaston Allard est de planter le plus grand nombre de genres, d’espèces et de variétés pour l’étude de la botanique.
Ce grand collectionneur a constitué un espace d’acclimatation d’espèces d’arbres et d’arbustes issus de toutes les régions tempérées du globe, et plus particulièrement de Chine et d’Amérique du Nord. Ces arbres sont encore en place pour la plupart.

Collection de référence d’hydrangeas

Cette collection débutée en 1975, a d’abord été hébergée dans les locaux d’Agrocampus Ouest en 1980 puis déplacée à l ’Arboretum Gaston Allard.

Elle est la référence pour l’examen des nouveautés, lorsque les obtenteurs des pays membres de l’Union Internationale pour la Protection des Obtentions (UPOV) demandent des Certificats d’Obtention Végétale pour la protection de leurs nouvelles variétés.

La collection compte actuellement près de 900 taxons (espèces, sous-espèces, cultivars), répartis en 13 espèces.

La gestion de la collection est assurée par la ville d’Angers en collaboration avec le GEVES (groupe d’étude et de contrôle des variétés et des semences).

Depuis 1992, la collection de l’Arboretum a reçu du Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées le label "collection régionale" puis "collection nationale" pour la partie hortensias (Hydrangea macrophylla).

En 2015, Angers Loire Métropole et l’association des producteurs Hydrangea World Wide ont lancé la marque "Hortensia d’Angers, Val de Loire" afin de valoriser le savoir-faire angevin.



Le parc de l'Arboretum a été planté par Gaston Allard entre 1863 et 1915.

Il est la propriété de la Ville d’Angers depuis 1960. 

Il représente un formidable essai d’acclimatation des plantes ligneuses orignaires de toutes les régions tempérées du globe.  Plus de 10.000 espèces ont été acclimatées ici.

Le parc abrite également :

  •  le département botanique du muséum des sciences naturelles,
  •  la Société d’études scientifiques de l’Anjou,
  •  la bibliothèque de la Société d’Horticulture d’Angers
  •  le Musée François Cacheux

Sa richesse botanique et documentaire attire principalement un public spécialisé (chercheurs, enseignants, professionnels, étudiants et autres amateurs).

Les jardins de l'Arboretum Gaston Allard

COLLECTION DU PARC non accessible au public

L’espace des CONIFERES

Il est planté d’essences rares et d’arbres vieillissants (plantation du XIXème siècle). Il n’est pas ouvert librement au public afin :

  •  de protéger certains végétaux très rares qui s’y trouvent
  •  de respecter les conditions de vie de ces essences, en particulier la qualité des sols et la biodiversité
  •  d’éviter toute concentration de visiteurs à proximité de grands arbres senescents.

Ces précautions ont pour but de pérenniser cette collection rare pour les générations actuelles et futures principalement enseignants, étudiants et chercheurs.

TRAVAUX DE RESTAURATION

  1. En 2000 : Travaux des nouveaux jardins : 9 000 m2 de terrain qui s’organisent  en trois unités horticoles : jardin des Ombrages, des Essais, des Cinq sens.
  1. En 2007 : réfection de l’entrée principale (allée autour des chênes datant de 1873) et nouveaux mobiliers (lumière, bancs, canisette, signalétique, abris vélo)
  1. En 2008 : conception du jardin des Biotopes inauguré en juin 2009
  1. Automne 2008 : travaux de requalification de la parcelle du parc longeant le boulevard de Lattre et l’école des Maulévries. 
    Destinés à redonner vie et paysage à ce lieu, ces travaux s’étalent sur cinq années . Ces travaux ont pour objectifs de remplacer les arbres dont la sécurité ne serait pas absolument assurée tout en implantant au fur et à mesure des années des arbustes de collection et en particulier les Hortensias, ‘fil rouge’ du parc.

    Après la création d’un indispensable accès chantier, des allées piétonnes, des aires de repos et des aires de jeux pour les petits y sont implantées. L’axe majeur de l’accès a été redessiné et recevra un tapis vert central. L’ensemble a été traité à la manière paysagère du 19ème siècle pour rester dans l’esprit du lieu et se nomme Zoé en référence au prénom de la mère de Gaston Allard le créateur du parc.

  1. 2012 : ouverture du jardin de Zoé
  1. Juillet 2020 : ouverture de l'espace du Fruticetum.


Arboretum Gaston Allard

7 rue du Château d'Orgemont 49000 Angers

Tél. : Direction Parcs Jardins et Paysages // 02 41 22 53 00

Coordonnées GPS : 47.45079 (Latitude) ; -0.54456 (Longitude)

Bus Ligne n°3, 5 et 11 arrêt De Lattre

La newsletter
55294