Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Plan vélo

Menu
  • Partagez sur

L’intérêt des Angevins pour le vélo va grandissant. En 2018, la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) a classé Angers à la troisième place de son baromètre annuel. Cette distinction n’est pas une fin en soi mais un encouragement à poursuivre nos efforts en matière de déplacements doux.
L’enquête de la FUB a dégagé des points forts, nombreux, mais aussi des pistes d’amélioration qui, pour la plupart, corroborent nos propres constatations et celles des partenaires qui nous ont aidés à bâtir ce Plan vélo, prolongement naturel de la politique en matière de mobilités que conduit la municipalité. L’élaboration de ce plan d’actions s’est faite, en effet, avec les Conseils de quartier de la Ville et avec les membres de l’association Place au vélo, au cours de réunions instructives grâce aux témoignages et à l’expérience de ceux qui ont fait du vélo un objet du quotidien.
Après le temps de l’échange vient aujourd’hui celui de la mise en forme de notre action.
Moyen de transport économe et non polluant, le vélo propose une alternative pertinente à la voiture. C’est aussi une activité physique qui influe positivement sur notre santé et notre bien-être. Les vertus du vélo sont multiples et ses enjeux sont au carrefour des préoccupations de nos concitoyens, entre social, économie et environnement.
Angers possède déjà de solides infrastructures dédiées au vélo, que nous améliorons chaque année. À ce jour, notre ville compte 215 km de voies cyclables, le nombre d’arceaux a progressé de 30% en trois ans pour atteindre 2600 et plus de 300 box et places de stationnement sécurisées sont répertoriés.
La Ville d’Angers a été la première des grandes agglomérations françaises à instaurer l’Indemnité kilométrique vélo, qui permet le défraiement de ses agents, et c’est chez nous que le Premier ministre est venu annoncer les grandes lignes du Plan vélo national, en septembre 2018.
Ambitieux, ce Plan vélo est à la hauteur des enjeux qu’il nous faut relever d’une même volonté, celle d’améliorer et de développer l’existant tout en inventant le futur.
Il repose sur 4 axes, s’appuie sur 25 actions et prévoit un investissement de 10 M€ sur six ans, que détaille le document que vous avez entre les mains.
L’objectif, nous l’avons fixé : porter la part modale du vélo à 10% en 2027, soit plus du double par rapport à 2012. Promouvoir le vélo en accompagnant ses utilisateurs, aménager l’espace public en le partageant, développer l’offre de services, telle est l’ambition de ce Plan vélo, bientôt enrichi par des mesures à l’échelle de la Communauté urbaine et que chaque Angevin pourra s’approprier.

Christophe Béchu,
maire d'Angers

La newsletter
62372