Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Les actions campus quartier pour accompagner le projet

Menu
  • Partagez sur

Les actions campus quartier

Nées de la volonté de renforcer les liens et les synergies entre l’université, les grandes écoles et la vie du quartier, les actions campus quartier mobilisent enseignants-chercheurs, étudiants et habitants. L’objectif: mutualiser les connaissances et savoir-faire de chacun, participer activement et travailler ensemble sur des actions innovantes pour le développement du quartier.

Se former aux enjeux et au contexte de la transformation du quartier: l’université des habitants

L’université des habitants propose plusieurs cycles de formation pour mieux comprendre la transformation urbaine du quartier de Belle-Beille. L’originalité repose sur la méthode où habitants, étudiants, enseignants apportent chacun leur contribution et s’enrichissent mutuellement.

  1. "La fabrique ordinaire & extraordinaire de la ville"

Premier cycle de l’université des habitants, la fabrique ordinaire et extraordinaire de la ville a pour objectif de se former ensemble aux enjeux de la construction d’une ville. Qu’est-ce qu’une ville? Quels en sont les acteurs? Comment évoluent les territoires, les quartiers? Quelle place y prendre? Comment la ville influence-t-elle nos vies d’habitants? Car la ville se fabrique au quotidien par de grands mouvements (l’extraordinaire), mais aussi par de petits mouvements (l’ordinaire).

Inscrire les prochaines évolutions dans l’histoire du quartier

En partenariat avec la faculté de Lettres, Langues et Sciences Humaines et Sociales – Master 2 Métiers des Archives.

Viv’récits: un web documentaire de récits de vie à belle-beille

Viv’récits reprend les témoignages d'habitants sur leur emménagement et la découverte du quartier, leur vision des phases successives de rénovation urbaine, de leur vie dans et au pied de l'immeuble. Ces témoignages, complétés par des archives, forment le récit de vies de quartier.

Accéder au web documentaire

Expo 86

En 1985, à la veille de premières réhabilitations de logements sur le quartier, un groupe d’habitants souhaite rendre compte des 30 premières années d’histoire de ce grand ensemble. Mobilisant les associations, les écoles du quartier, plus de soixante panneaux ont été réalisés. Ils rendent compte d’une vie sociale forte mais aussi des fragilités et des enjeux de leur quartier, souhaitant prendre une part active à son devenir.

Cette année, grâce à la mobilisation de ces témoins et de personnalités engagées sur le quartier, l’exposition a été numérisée. Plus qu’une sauvegarde nécessaire, la plateforme des projets de la formation archives de l’université permettra de rendre compte d’une époque, d’un contexte mais aussi de développer de nouvelles expositions numériques.

Visualiser l’exposition numérique

Usages et pratiques du parc Saint-Nicolas

Suite aux propositions d’aménagement du conseil de quartier, une étude des usages et des pratiques autour de l’étang Saint-Nicolas a été proposée par les étudiants d’Agrocampus. Objectif: renforcer les liens entre le quartier et cet espace remarquable où tous les Angevins se retrouvent.

Trois ateliers avec les habitants du quartier ont permis d’établir un diagnostic de leurs usages du parc et de recenser leurs attentes, en termes de pratiques quotidiennes, de proximité. Ces ressources ont été confiées au conseil de quartier dans le cadre de la concertation.

Places, placettes et friches

Un groupe d’étudiants dresse un diagnostic partagé avec les habitants des espaces publics peu investis par la population. Ensemble, ils proposent des scénarii, notamment sous forme de carte sensible pour assurer une meilleure valorisation et une véritable vocation à ces espaces.

Ce travail a été présenté lors de différents temps de concertation et utilisé dans le cadre d’une réflexion sur les usages et pratiques de la place Marcel Vigne.

Contribuer à des actions innovantes pour le quartier

En partenariat avec l’Istia, Terre des Sciences, le service de l’éducation-jeunesse, les écoles Paul-et-Marie-Curie, Aldo-Ferraro et Robert-Desnos

La conception d’un robot humanoide

Le projet a pour objectif de créer un robot humanoïde, installé à la Maison du Projet qui pourrait interagir avec les habitants du quartier. Il s’agit de démocratiser les sciences auprès des enfants du quartier. Un groupe de travail prépare la mise en place d’ateliers sur le temps scolaire et périscolaire.

La newsletter
63074