Les chemins qui montent - chants de Kabylie
c. Patrick Fouque

On l’a vue sur de nombreuses scènes d’opéra, à Paris, Bruxelles, Berlin, Genève, mais aussi Nantes et Angers. La carrière d’Amel Brahim-Djelloul est toujours en expansion depuis ses débuts dans le Jardin des Voix de William Christie. Mais la jeune cantatrice n’oublie pas pour autant ses racines, qui plongent dans le pays kabyle.

Les chemins qui montent –le titre est emprunté à un roman de Mouloud Feraoun, grand écrivain kabyle d’expression français –, ce sont ceux qu’Amel Brahim-Djelloul a décidé d’arpenter en compagnie des chansons d’Idir, Djamel Allam, Djourdjoura, dont elle propose de nouvelles interprétations aux côtés d’instruments occidentaux et orientaux.

Textes REZKI RABIA
Arrangements THOMAS KECK
Avec AMEL BRAHIM-DJELLOUL, chant, NOURREDINE ALIANE, oud et mandole, MISJA FITZGERALD MICHEL, guitare, THOMAS KECK, guitare, ANDRIEN ESPINOUZE, ney, DAMIEN VARAILLON, contrebasse, DAHMANE KHALFA, derbouka et tar, RACHID BRAHIM-DJELLOUL, violon et alto
Production Association Nour

Organisateur

Angers Nantes Opéra

Accessibilité

  • Adapté pour l'handicap Moteur

Infos pratiques

Date

Le 30.11.2022 de 20:00 à 21:10

Tarifs

De 10€ à 25€

Lieu
Grand-Théâtre
Place du Ralliement
Angers
Réservation

Réservation possible

La newsletter