Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

l'Europe et sa diplomatie

Menu
  • Partagez sur

Conférence
l'Europe et sa diplomatie

- 22/02/2022 : Existe-t-il une véritable politique étrangère européenne : état des lieux et qui la définit ?
La politique étrangère et de sécurité commune, institutionnalisée par le traité de Maastricht, reposait principalement sur les politiques étrangères des États membres.
Or, les divergences d’approche entre États membres sont encore nombreuses. Au sein de l’Union européenne, ce sont les pays baltes et d’Europe de l’Est qui accordent la part la plus importante aux dépenses militaires.
La plupart des membres de l’Union Européenne sont intégrés dans l’OTAN., soit 21 Etats membres de l’Union européenne sur 27. Certains États sont neutres et souhaitent le rester.
En outre, la France, dispose d’une force de frappe nucléaire, ce qui rend difficile une harmonisation des stratégies militaires.
- 01/03/2022 : les organes actuels de la mise en oeuvre de la politique étrangère de l’Union Européenne
D’une part, le Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères est une fonction créée par le traité de Lisbonne.
Il a vocation à intervenir dans les affaires étrangères et la politique de sécurité.
Cette fonction résulte de la fusion de deux anciennes fonctions distinctes : celle de commissaire chargé des relations extérieures et celle de Haut représentant pour la PESC (créée par le traité d’Amsterdam en 1999).
Son but était d’accroître la cohérence, l’efficacité et la visibilité de l’action extérieure de l’UE.
D’autre part, le traité de Lisbonne avait créé également un service européen pour l’action extérieure destiné à soutenir
l’action du Haut représentant. C’est un service distinct de la Commission européenne et du Conseil des ministres de l’UE, placé sous l’autorité du Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Il a été mis en place le 1er janvier 2011. Son siège est à Bruxelles.
- 08/03/2022 : une « diplomatie coopérante »
L'UE était conçue à l’origine comme un facteur de pacification.
Elle s’est contentée d’un rôle de stabilisation politique ou de soutien aux processus de démocratisation de par le monde.
Une politique étrangère sans une capacité de défense est-elle toutefois crédible ?
Or, la politique de défense européenne devrait se définir comme la protection de la souveraineté du territoire de l’Union et de ses habitants. L’Union européenne (UE) ne dispose pas d’une armée commune telle que l’avait prévu le projet de Communauté européenne de défense (CED) rejeté par la France en 1954.
De plus, une politique de défense implique un véritable budget consacré à l’effort de défense.
En revanche, la question d’une politique de défense et de la communautarisation des moyens se pose face aux clivages mondiaux. Est-ce à l’ordre du jour ?
- 15/03/2022 : la stratégie globale de l’Union Européenne et ses priorités

  1. la sécurité de l’Union, première priorité ce qui implique à la fois une capacité de projection et de protection ;
  2.  le soutien à la résilience étatique et sociétale ;
  3.  une approche intégrée des conflits et des crises ;
  4.  ordres régionaux de coopération (la Stratégie détaille l’approche européenne vis-à-vis des principales régions du monde sur la base de principes bien établis et d’objectifs précis ;
  5.  influence grandissante dans le monde globalisé.

-22/03/2022 : les enjeux
Le contexte géopolitique actuel impose de peser face à des puissances telles que les Etats-Unis, la Russie et la Chine, et les Etats membres de l’UE tentent de parler d’une même voix.
Dès 2017, la Commission européenne avait fait de la défense l’un de ses domaines d’action prioritaires pour l’avenir de l’Union à l’horizon 2025.,
Il était prévu la création d’un Fonds européen de défense pour la période budgétaire 2021-2027, effectif depuis le 1er janvier 2021.
Une coopération structurée permanente (CSP ou PESCO) était déjà envisagée par le traité de Lisbonne reposant sur le principe d’intégration différenciée permettant aux pays qui le souhaitent d’augmenter leur coopération en matière de défense.
Des divergences importantes perdurent toutefois : taille des armées, perception de l’Otan, politique de neutralité de certains Etats, budget européen destiné à des opérations militaires. Le Brexit a-t-il, renforcé la politique étrangère européenne ?
-29/03/2022 : l’Europe et son pouvoir de sanction.
Le traité prévoit la faculté pour l’Union Européenne d’envisager des sanctions envers les pays tiers ou les organisations internationales. Comment l’Union Européenne les met elle en oeuvre et comment évalue-t-elle leur impact ? Quelques illustrations.

Organisateur

Institut Municipal

Public

Tout public

Accessibilité

Infos pratiques

Dates

Le 22.02.2022 de 18:30 à 20:30

Le 01.03.2022 de 18:30 à 20:30

Le 08.03.2022 de 18:30 à 20:30

Le 15.03.2022 de 18:30 à 20:30

Le 22.03.2022 de 18:30 à 20:30

Le 29.03.2022 de 18:30 à 20:30

Tarifs

Entrée libre

Lieu
Institut Municipal
9 Rue du Musée
Angers
La newsletter
55020