Culture

Depuis le 1er octobre et jusqu'au 30 novembre, la bibliothèque Annie-Fratellini accueille l’écrivain Hugo Paviot en résidence.

La Ville d’Angers et la bibliothèque municipale encouragent la création littéraire et artistique, avec l’accueil chaque année depuis 2011 d’un écrivain en résidence, du 1er octobre au 30 novembre. Cette résidence se déroule à chaque fois dans un quartier différent, l’idée étant de faire rayonner la littérature dans toute la ville et de nouer des partenariats avec des acteurs différents du territoire. Elle reçoit, depuis le début, le soutien de la Région des Pays-de-la-Loire et du ministère de la Culture.

Cette année, c’est la bibliothèque Annie-Fratellini qui accueille, pour la 10e édition, l’écrivain Hugo Paviot. Dramaturge, metteur en scène, poète, traducteur et romancier, Hugo Paviot a écrit à ce jour onze pièces de théâtre toutes publiées et jouées. Il est lauréat du Festival du premier roman de Chambéry pour son ouvrage Les Oiseaux rares (Éditions du Seuil, 2020) et a reçu de nombreux autres prix. A proximité du conservatoire, la bibliothèque Annie-Fratellini développe des animations autour de la musique et travaille avec de nombreux partenaires de l’enfance autour des langues et des cultures du monde. Elle mène aussi des actions en faveur de publics empêchés. 

Cette résidence de deux mois remplit plusieurs objectifs: un temps d'écriture pour l'auteur, sa rencontre avec les Angevins et une lecture publique en clôture. Après avoir bénéficié d'un temps de création propice au développement de son oeuvre, Hugo Paviot anime des ateliers d’écriture avec les habitants du quartier qui se retrouvent régulièrement avec lui pendant ces deux mois.  Au programme également: des ateliers-rencontres avec des élèves décrocheurs du collège Montaigne ainsi qu’avec un groupe de détenus de la maison d’arrêt et des personnes du PASS (Point Accueil Santé Solidarité). L’écrivain a également échangé avec les parents de l’association Trait d’Union qui ont découvert son travail et ses choix.

Une résidence, c’est la rencontre d’un territoire, de nouveaux publics et un moment privilégié pour l’écriture d’un nouveau texte. C’est un moment où l’auteur est disponible à la surprise et à la découverte. Dans les rencontres, "les bouches osent la parole. Les yeux osent le regard." Hugo Paviot

Le dernier temps de cette résidence est celui d’une commande passée par la Ville: l’écriture d’un texte sur le thème de l’Apocalypse avec une lecture publique donnée au château, pour la clôture de résidence. Les pièces "tissées" par les auteurs accueillis pendant ces dix années prolongent et enrichissent le dialogue instauré par la tapisserie de l'Apocalypse du château et la création de Jean Lurçat au milieu des années 1950 pour interpeler le public d’aujourd’hui.

Toutes ces actions se font en coordination avec la maison de quartier Marcelle-Menet et le pôle territorial Deux-Croix/Banchais/Grand-Pigeon, précieux partenaires. Le Conservatoire à rayonnement régional accompagne également le projet ainsi que le château. La librairie Contact est aussi présente ainsi que l’écrivaine Catherine Malard.

 

Les prochains rendez-vous à ne pas manquer !

Ces rendez-vous vont conclure la résidence, avec les productions de l’auteur et des ateliers. Ils sont aussi l’occasion de rencontrer un auteur, très disponible et curieux !

Carte blanche à Hugo Paviot

L’écrivain vous concocte une soirée surprise sur mesure où vous vous laisserez emporter par sa voix. La soirée permettra d’échanger autour d’un verre à la fin avec l’auteur. Jeudi 17 novembre à 19h - Bibliothèque Annie-Fratellini

Restitution des ateliers d’écriture

Un moment festif au cours duquel vous pourrez découvrir les productions des ateliers menés par l’auteur avec les habitants avec des lectures théâtrales des étudiants du conservatoire régional. Jeudi 24 novembre à 18h30 - Conservatoire à rayonnement régional d’Angers

Clôture 

Hugo Paviot lira son texte sur le thème de l’Apocalypse, commandée dans le cadre de la résidence et réalisée durant son séjour. Mardi 29 novembre à 18h30 – Château d’Angers

Pour aller plus loin,  vous pouvez consulter le blog de la résidence.

La newsletter