Culture

Du 6 juillet au 19 août, les Angevins ont rendez-vous trois soirs par semaine aux jardins des Beaux-arts et Jean-Lurçat. Musique, mais aussi théâtre, danse ou encore lecture sont au programme du festival Tempo2Rives, pour autant de rendez-vous gratuits à découvrir dans des écrins de verdure.

Bousculé, perturbé mais jamais annulé: le festival TempoRives a traversé les années Covid sans faillir, mais en s'adaptant. Devenu Tempo2Rives, il propose une formule sur deux sites, du 6 juillet au 19 août, de part et d'autre de la Maine, dans les jardins des Beaux-arts (soirées du jeudi et vendredi) et Jean-Lurçat (soirées du mercredi, sauf le 6 juillet exceptionnellement déplacée au jardin des Beaux-arts). "Cette évolution a d'abord été pensée pour répondre à des problématiques de jauge liées au contexte sanitaire, mais s'est avérée très appréciée du public, relève Nicolas Dufetel, adjoint à la Culture et au Patrimoine. Elle fait écho aussi à notre volonté de créer des ponts entre culture, nature et patrimoine. Le jardin Jean-Lurçat illustre parfaitement cette ambition, en proposant un écrin de verdure au coeur de l'ensemble Saint-Jean et de sa chapelle. Il reste assez méconnu des Angevins, qui pourront découvrir cet endroit magnifique en même temps que les propositions artistiques du festival."

Cette déclinaison sur deux sites est aussi source d'inspiration pour le programmateur, Didier Granet: "Les jauges notamment sont très différentes, avec 1200 places pour le jardin des Beaux-arts et 300 pour Jean-Lurçat. Cela permet de proposer des ambiances variées, avec des formes intimistes en proximité avec les artistes."

Artistes locaux en première partie

La programmation reste pour autant fidèle à l'ADN du festival: inviter à la découverte de têtes d'affiche internationales rarement vues en France et, en première partie, d'artistes émergents du territoire. Ceux-ci ont notamment été programmés par des acteurs culturels locaux (L'R de rien, Orange platine, la Fine Mouche), tandis que l'association La Collective était aux manettes pour la programmation de cinq soirées au jardin des Beaux-arts.

Dans le détail, si la musique reste évidemment le coeur du festival, il s'ouvre cette année à d'autres disciplines: théâtre (Ogresse, Marguerite Express, Bagarre, Le Malade imaginaire), danse (L’Ambition d’être tendre), lecture (Des Jardins et des Hommes) et cinéma en plein air (La Fine Fleur). Et c'est bien sûr un spectre musical très large qui sera exploré au fil des soirées: de la soul et du funk avec Fred Wesley, ancien collaborateur de James Brown; de la pop mâtinée de sonorités maloya venues de la Réunion (Aurus); des métissages croisant sur un même récital des ensemble oriental, espagnol et français (Abed Azrié); ou même du métal togolais (Arka'n Asrafokor).

A noter que si les concerts débutent à 20h, le public sera accueilli dès 19h pour profiter du cadre et des bars et food-trucks présents chaque soir. Le tout gratuitement et sans réservation.

Toute l'info sur Tempo2Rives

La newsletter