Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Ils n’ont rien vu

Menu
  • Partagez sur

Ils n’ont rien vu

Que reste-t-il de ce qui a disparu? Pour sa nouvelle création, Thomas Lebrun s’inspire du film Hiroshima mon amour de Marguerite Duras et Alain Resnais, et pose son regard sur un monde où la rencontre des cultures et des pensées est sans cesse ensevelie sous un bombardement d’images chaotiques. Il ne s’agit pas ici de transposer le scénario pour des danseurs. Le film est présent comme un souvenir qui s’efface, de même que la réalité atomique, dans le film, revient comme un fantôme qui ne cesse de hanter le présent.

Ce spectacle s’inscrit dans le cadre du Festival Premiers Plans et en écho à la projection du film Hiroshima mon amour de Marguerite Duras et Alain Resnais.

Accessibilité

Lieu

Infos pratiques

Date

Le 21.01.2020 de 20:00 à 21:30

La newsletter
57192