Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Les vergers partagés

Menu
  • Partagez sur

Développer les vergers conservatoires

Des plantations d’arbres fruitiers sont mises en oeuvre sur l’ensemble de la ville. Les arbres sont issus de variétés fruitières anciennes, don du patrimoine d’un particulier, complété d’achats d’autres variétés anciennes de pépinières locales.

Un programme de plantations sera mis en oeuvre chaque année lors de projets spécifiques ou dans des projets d’aménagements paysagers plus globaux.

Deux typologies de vergers :

• Des vergers dits purement « conservatoires » et non directement accessibles au public, qui sont mis en oeuvre afin de permettre au territoire de contribuer à conserver des variétés anciennes locales

• Des vergers partagés ou des fruitiers isolés en libre cueillette répartis sur l’ensemble des espaces publics de la ville.

Cette action répond à des objectifs paysagers et patrimoniaux, mais aussi de biodiversité et de cadre de vie des Angevins.

Un premier potentiel général de plantations de 300 arbres fruitiers dans la ville a été identifié dans le cadre du schéma directeur 2019-2025. Ces plantations auront lieu dans les jardins familiaux, les jardins partagés, les parcs, jardins, squares, promenades et coulées vertes. Elles viendront en complément des arbres fruitiers déjà implantés dans des aménagements récents (square Jeanne-d’Arc, square des Mortiers, quai Saint-Serge...).

L’édition 2019

En 2019, la ville d’Angers a planté une centaine de fruitiers dans plusieurs espaces paysagers de la ville.

La partie conservatoire : Dès février 2019, des plants issus du don de variétés locales et anciennes sont répartis sur les sites du parc du Hutreau (22 fruitiers), du parc de Balzac en proximité des jardins familiaux (39 fruitiers) et au jardin de la Roseraie (25 fruitiers) ; soit un total de 86 plants.
En accompagnement de ces plantations, la multiplication par greffage est prévue avec des pépinières locales afin de conserver ce matériel génétique.

• Les fruitiers en libre cueillette : Les premiers fruitiers en libre cueillette ont vu le jour dans le cadre du projet d’aménagement des jardins partagés de la Roseraie (en plus de la partie conservatoire) et dans la mise en oeuvre d’une des actions du budget participatif 2018.

L’édition 2020

 

Des vergers en libre cueillette sont implantés dans chaque quartier de la ville.  Projet lauréat du budget participatif. En concertation avec les porteurs de ce projet, la ville procède à la plantation de vergers dans chaque quartier d’Angers.

Plus de 100 arbres fruitiers, espèces majoritairement anciennes et locales, tels que pommiers, poiriers, pruniers, amandiers, noisetiers, cerisiers et abricotiers seront disponibles en libre cueillette.

  • Centre-ville/La Fayette-Eblé - Jardin Eblé (10 arbres)
  • Roseraie - Place Village Anjou (3 arbres)
  • Justices Madeleine Saint Léonard - Terrain Saint-Gabriel (20 arbres)
  • Saint-Serge Ney Chalouère - Parc Desjardins (7 arbres)
  • Deux Croix Banchais -Maurice Geslin (5 arbres)
  • Hauts-de-Saint-Aubin - lanière des Schistes (15 arbres)
  • Monplaisir - Square de Bourgogne et marché Monplaisir (Rue Nicolas Appert) (3 arbres)
  • Doutre Saint-Jacques-Nazareth - Place de la paix (3 arbres)
  • Belle-Beille - Claude Chabrol (10 arbres)
  • Lac de Maine - Parc du Vallon (10 arbres)




JARDIN EBLE
PLACE DE LA PAIX
TERRAIN SAINT GABRIEL
LANIERE DES SCHISTES
La newsletter
63090