Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Le Muséum des sciences naturelles

Menu
  • Partagez sur

Le Muséum des Sciences Naturelles se veut un lieu vivant ouvert sur l’environnement et l’écologie. Le Muséum développe et expose de précieuses collections, témoins de la diversité du monde vivant et de l’évolution de la nature.

herbenloire, trésors retrouvés

 17 Janvier - 20 mai 2018

L’exposition vient clore le recensement des herbiers de la région Pays-de-la-Loire qui a été effectué de 2015 à 2017 et qui visait à répertorier l’ensemble des collections d’herbiers, qu’elles soient publiques ou privées*.
Ce projet a permis d'inventorier et d’expertiser un patrimoine inestimable et souvent oublié afin de le protéger et de le rendre plus accessible.
Les informations que portent les herbiers permettent de mieux connaître les réseaux de botanistes dans l’Ouest de la France et leur apport à l’histoire des sciences. Les herbiers sont également un outil incontournable pour étudier la biologie de la conservation. Ils renseignent en effet les scientifiques sur l’évolution de la présence des espèces de la flore régionale, ainsi que sur les menaces qui pèsent sur elle.

Les collections du Muséum d’Angers forment un ensemble notable d’herbiers dans la région. Ébauchées au lendemain de la Révolution, ses collections se sont enrichies au fil des générations d’éminents botanistes, dont l’activité se liait aux établissements scientifiques de la ville : ancien Jardin botanique, École centrale, cours municipaux.

* Projet financé par la Région Pays de la Loire, soutenu par la DRAC Pays de la Loire (Ministère de la Culture)  et eReColNat (Recensement et numérisation des collections naturalistes).

Espace petits et grands sur le végétal : puzzles, coloriages et livres

Visite "Rendez-vous de midi" avec Thomas Rouillard, commissaire de l'exposition : mardi 13 février à 12h30 (45 min).
Tarif : 7€ / 3,5 € - Réservation 02 41 05 38 38

Fiches pédagogiques disponibles pour l'exposition Herbenloire

l'herbier enfin numérisé !

 

Le programme e-ReColNat propose, après l'herbier national, de numériser les herbiers régionaux en particulier ceux des muséums et des universités. Ainsi l'herbier du Muséum d'Angers pourra d'ici 2018, numériser jusqu'à 1/4 de ses 350 000 récoltes. À terme, les herbiers numérisés seront consultables par les botanistes du monde entier et le grand public.

Depuis 1998, l'équipe du Muséum a déjà inventorié et numérisé par ses propres moyens près de 40 000 échantillons.

Exposition l'Anjou sous nos pieds

Exposition présentée au muséum en 2008.

Une exposition sur la géologie de l’Anjou, quoi de plus naturel !

Notre département est un des tout premiers en matière de géodiversité. Sa position géographique le situe à la frontière naturelle qui sépare le Massif armoricain et le Bassin parisien, deux des grandes unités géologiques qui structurent le sol français. A l’ouest d’Angers on situe l’Anjou noir, appelé ainsi à cause de la couleur sombre des roches rencontrées qui ont toutes plus de 300 millions d’années (Ma) ! À l’est, c’est l’Anjou blanc constitué par des dépôts sédimentaires plus récents âgés de moins de 180 Ma et en général de couleur claire.

La richesse des terrains qui composent notre sous-sol rend son étude particulièrement intéressante et nous apprend beaucoup sur l’histoire de la Terre. La lente migration de notre territoire de l’hémisphère sud jusqu’à sa position actuelle depuis 500 Ma, les variations climatiques ou encore les transgressions marines sont écrites dans les roches, roches qui témoignent de l’intense activité de notre planète depuis sa création.

L’exposition met en avant 10 géosites d’intérêt patrimonial et scientifique. Certains font déjà l’objet d’une valorisation, d’autres sont encore exploités, tous méritent d’être préservés en partie pour permettre aux générations futures de voir et toucher l’histoire géologique de l’Anjou.

 

Exposition "zoos humains : l'invention du sauvage" - Exposition en itinérance

L'exposition "Zoos humains" met en lumière l'histoire de femmes, d'hommes et d'enfants, venus d'Afrique, d'Asie, d'Océanie ou d'Amérique, exhibés en Occident dans des cirques, des cabarets, des foires, des zoos, des villages reconstitués dans le cadre des expositions universelles et coloniales.

Un processus qui commence au 16ème siècle dans les cours royales et va croître jusqu'au milieu du 20ème siècle en Europe, en Amérique et au Japon.

C'est un immense "spectacle", avec ses figurants, ses décors, ses imprésarios, ses drames et ses récits. C'est aussi une histoire oubliée, au carrefour des histoires coloniales, de la sciences, du racisme et de celle du monde du spectacle et des expositions universelles.

Pour toute demande d'emprunt gratuit de l'exposition "Zoos humains" (sous réserve de gratuité des droits d'entrée), merci de contacter Sandrine Picault, Mission Diversité Citoyenneté Egalité - Direction action territoriale - Ville d'Angers au 02.41.96.99.26 - courriel : sandrine.picault(at)ville.angers.fr

La newsletter
50517