Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Le Muséum des sciences naturelles

Menu
  • Partagez sur

FERMETURE exceptionnelle du Muséum

 

 

En raison du contexte sanitaire, le Muséum des Sciences naturelles sera fermé au public
à partir du 30 octobre et jusqu'à nouvel ordre.

 

Merci de votre compréhension.

Le Muséum des Sciences Naturelles se veut un lieu vivant ouvert sur l’environnement et l’écologie. Le Muséum développe et expose de précieuses collections, témoins de la diversité du monde vivant et de l’évolution de la nature.

 

Le Muséum est ouvert de 10h à 18h, du mardi au dimanche

Depuis le 7 juillet, la dernière heure (17h-18h) est gratuite pour tous !

La jauge d'accueil est limitée. Il est demandé aux visiteurs (à partir de 11 ans) de porter un masque et de respecter les mesures de distanciation. Pour plus d'informations, cliquer ici.

Comment faire de la botanique sur son temps libre ?

Inutile d'être un spécialiste des plantes, le programme Les herbonautes http://lesherbonautes.mnhn.fr/ permet de participer au decryptage des herbiers de France. Tout le monde peut donner un coup de main. Le programme est organisé par "missions" et en ce moment il y en a justement une qui s'intéresse aux herbier du Muséum d'Angers !

Lancez-vous c'est facile. En montant en grade vous pourrez faire encore plus d'opérations !

Merci à tous nos mécènes !

La campagne est terminée, cliquez sur l'image ci-dessous pour plus d'informations  :

 

Pour en savoir plus sur cette découverte c'est par ici !

Exposition l'Anjou sous nos pieds

Exposition présentée au muséum en 2008.

Une exposition sur la géologie de l’Anjou, quoi de plus naturel !

Notre département est un des tout premiers en matière de géodiversité. Sa position géographique le situe à la frontière naturelle qui sépare le Massif armoricain et le Bassin parisien, deux des grandes unités géologiques qui structurent le sol français. A l’ouest d’Angers on situe l’Anjou noir, appelé ainsi à cause de la couleur sombre des roches rencontrées qui ont toutes plus de 300 millions d’années (Ma) ! À l’est, c’est l’Anjou blanc constitué par des dépôts sédimentaires plus récents âgés de moins de 180 Ma et en général de couleur claire.

La richesse des terrains qui composent notre sous-sol rend son étude particulièrement intéressante et nous apprend beaucoup sur l’histoire de la Terre. La lente migration de notre territoire de l’hémisphère sud jusqu’à sa position actuelle depuis 500 Ma, les variations climatiques ou encore les transgressions marines sont écrites dans les roches, roches qui témoignent de l’intense activité de notre planète depuis sa création.

L’exposition met en avant 10 géosites d’intérêt patrimonial et scientifique. Certains font déjà l’objet d’une valorisation, d’autres sont encore exploités, tous méritent d’être préservés en partie pour permettre aux générations futures de voir et toucher l’histoire géologique de l’Anjou.

 

Exposition "zoos humains : l'invention du sauvage" - Exposition en itinérance

L'exposition "Zoos humains" met en lumière l'histoire de femmes, d'hommes et d'enfants, venus d'Afrique, d'Asie, d'Océanie ou d'Amérique, exhibés en Occident dans des cirques, des cabarets, des foires, des zoos, des villages reconstitués dans le cadre des expositions universelles et coloniales.

Un processus qui commence au 16ème siècle dans les cours royales et va croître jusqu'au milieu du 20ème siècle en Europe, en Amérique et au Japon.

C'est un immense "spectacle", avec ses figurants, ses décors, ses imprésarios, ses drames et ses récits. C'est aussi une histoire oubliée, au carrefour des histoires coloniales, de la sciences, du racisme et de celle du monde du spectacle et des expositions universelles.

Pour toute demande d'emprunt gratuit de l'exposition "Zoos humains" (sous réserve de gratuité des droits d'entrée), merci de contacter Sandrine Picault, Mission Diversité Citoyenneté Egalité - Direction action territoriale - Ville d'Angers au 02.41.96.99.26 - courriel : sandrine.picault(at)ville.angers.fr

La newsletter
50517