Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

La parenthèse en chantier

Menu
  • Partagez sur

Une parenthèse audacieuse

La dérision n’a d’intérêt que si on se l’applique à soi-même.
C’est pour cette raison que nous avons choisi cette année comme thème des Accroche-coeurs « La parenthèse en chantier ». Allusion claire et assumée aux travaux qui "animent" le centre-ville d’Angers, là même où a lieu tous les ans notre festival des arts de la rue.
Transformer des difficultés en décor festif, c’est proposer aux Angevins une pause joyeuse au milieu des contraintes qu’ils subissent depuis quelques mois. Angers est une belle ville, qui bouge, qui change, qui se développe, mais cela ne peut se faire sans qu’il y ait ponctuellement des conséquences sur notre vie au quotidien.
Ouvrir une parenthèse permet de voir autrement, avec juste ce qu’il faut d’énergie positive.
Je sais les Angevins attachés aux Accroche-coeurs, qui fêtent leur vingtième édition en 2018. Pour grandir, pour innover, pour surprendre aussi, il revient au directeur du festival de faire preuve de beaucoup d’audace et d’impertinence dans le choix des spectacles. Un peu de dérision ne peut nuire...

Christophe Béchu
Maire d’Angers

Depuis l’antiquité, les engagements citoyens et politiques font évoluer la cité, la transforme, en regard des contextes, des aspirations et des valeurs de chaque époque.
Aujourd’hui, l’urbanisme veut faciliter au maximum les interactions sociales… comme les Accroche-coeurs s’y attellent depuis près de 20 ans.
À travers notre proposition, la transformation et l’engagement se répondent, soulignant ainsi la valeur collective des changements en cours dans la ville. Les spectacles que je vous propose cette année font sens dans ces deux registres ; du bruit et de la fureur faite de tôle, de béton et d’acier, mais aussi des représentations plus poétiques, sensibles, qui évoquent les rapports humains, les fragiles équilibres à préserver ou les libertés restant à conquérir dans un monde en mutation accélérée. D’autres spectacles, directement inspirés par la thématique, sont des fenêtres amusantes, souvent ironiques, sur la « galère des travaux » et l’impact de ces chantiers sur notre quotidien que l’on espère toujours moins speed, moins stressé, moins énervé...
Enfin, de la musique à danser, souvent, partout, parce que c’est la façon la plus directe, la plus instinctive, la plus efficace… pour faire la fête !

Jacques Humbert
Programmateur

Dress Code - Tenue de chantier exigée

Lorsque l’été se termine, un retour à l’urbanité s’effectue doucement... au coeur des grands travaux entrepris pour le renouveau de la ville d’Angers.
La « parenthèse en chantier » suggère un temps de respiration artistique et festif dans les conditions de sécurité qu’exige une zone de chantier ! Aussi, nous vous convions à revêtir votre plus beau gilet jaune, qui, le temps d’un week-end, se transformera en habit de lumière !
Vous pouvez revisiter votre gilet grâce au tutoriel vidéo en ligne ou retrouvez l’artiste angevine Caroline de Pommereau pour réaliser une pièce unique indispensable au festival et à la grande soirée d’ouverture du vendredi.

Inscription conseillée : nicolas.bidet(at)ville.angers.fr

Projet soutenu par Angers Loire Développement (ALDEV) et les entreprises partenaires Cycles Cesbron, Le Comptoir Seigneurie Gauthier et l’ECF

  1. à l’Hôtel de La Godeline (73, rue Plantagenêt)
  • vendredi 07 septembre de 14h à 21h
  • samedi 08 septembre de 14h à 21h
  • dimanche 09 septembre de 10h à 15h
  1. au Grand Théâtre (place du Ralliement)
  • mardi 28 août de 14h à 18h
  • mercredi 29 août de 14h à 18h
  • jeudi 30 août de 14h à 18h
  • vendredi 31 août de 14h à 18h
  • samedi 1er septembre de 14h à 18h
  • mercredi 5 septembre de 12h à 18h30
La newsletter
61681