Jardin François Mitterrand

Cette ancienne friche ferroviaire et industrielle a été transformée en quartier d'affaires et universitaire.

Il s’agit aujourd'hui d’un parc  linéaire, dépouillé qui se positionne dans un ensemble voué au tertiaire et construit sur une ancienne gare de marchandises.  

De trame très géométrique il sert de respiration entre les bâtiments de conception moderne et une allée de verdure de deux cents mètres plantée d’une centaine d’arbres désormais traversés par le tramway. 

Ce jardin s’articule autour de vastes pelouses, d’un chemin piétonnier le reliant à la Maine et d’une pergola.  

Historique

Vers l'an 650 une abbaye fut fondée dans cette campagne à l'emplacement du Lycée Joachim du Bellay. Autour de cette abbaye est né un petit bourg : Saint-Samson, modeste église qui existe toujours dans l'actuel Jardin des Plantes.

Ce quartier met  plus de temps à se développer contrairement au Ronceray ou à Saint-Aubin qui sont déjà dans la muraille de la ville au 13ème siècle.

Avant la révolution, l'ardoise est extraite de ce quartier, une manufacture de toile de voile s'y installe.

En 1789, la Société des Botanophiles transplante le jardin botanique de la rue Béclard (près de la rue Bressigny) dans ce quartier. Le jardin des Plantes est né.

En 1929, un collège de jeunes filles voir le jour qui prendra le nom de Joachim du Bellayd en 1934.

Au 19ème siècle la quartier Saint-Serge montre deux visages : d'un côté un faubourg de la ville avec ses habitations et le jardi,n des Plantes, d el'autre un nouveau centre d'activité qui se crée en remplacement du Port-Ayrault.

En 1878, est inauguré la gare Saint-Serge pour les lignes Segré/Laval et Rennes. Face à la gare, le marché aux bestiaux et près de la Maine l'usine électrique conbstruite en 1899.

Le caractère industriel de la ville est renforcée par l'usine à gaz, rue Boreau, les établissemnts de textiles et filature du pré-Pigeon ou l'entreprise Lafarge (parapluie).

Malgré les inondations de 1910, le St-Serge de la belle époque est actif, la décadencre viendra avec les bombardements de 1944. Entièrement rasée, la gae ne se rélèvera pas. Seuls les rails subsisteront pour le trafic de marchandise. L'activité se déporte plus en amont de la Maine avec la création du M.I.N. en 1961 et des abattoirs.

Ce vaste terrain vague se réveille en 2000 pour devenir le Saint-Serge que l'on connait aujourd'hui.

Le jardin François Mitterrand

Ce site est résolument un parc lié à la ville et aux bâtiments ultramoderne qui l'entourent. c'est un parc vert, linéaire, dépouillé, peu fleuri. Il se positionne dans un ensemble voué au tertiaire avec une trame très géométrique. Il sert de "respiration" entre les bâtiments et évolue sur deux axes : l'un est parallèle à la Maine (le mail) l'autre s'avance à gauche sous la forme d'une percée vers la rivière (le forum).

L'entrée dans le parc se fait par l'esplanade de la place François Mitterrand, la Rose  des sables sculptée par Perrin et Hogomata donne accès à ce “paysage vert” très contemporain.

Au niveau du mail, les arbres de l'empereur "tilia palida", atteignent 30 mètres de hauteur, long de 300 mètres, le mail accueille une centaine d'arbres d'alignements sur une surface engazonnée. Utilisation de matériaux régionaux pour réaliser les allées : l'ardoise pour les marches et les bancs, le sable de carrière de Chazé-Henri pour le sol.

Sur la gauche calé entre l'arrière du bâtiment de la C.N.P. et les nouveaux locaux de la Fac de Droit, le forum est la partie la plus imposante du jardin : c'est une vaste étendue de gazon posé sur la dalle de béton de 8000 m2 du parking souterrain, agrémenté d'allées en lattes de bois. Cette pelouse est encadré à droite (côté Fac) par une pergola et à gauche par une terrasse de plantes.

Le jardin François-Mitterrand est l’harmonieux mariage entre des constructions de verre et de pierre, et l’alliance réussie du végétal et du minéral.

De l'esplanade d'entrée au parc paysager, du belvedère sur la Maine, pas moins de 68.000 m2 d'espaces publics. Simple, aéré, ouvert sur la rivière il s'intègre parfaitement au centre ville.