Douves du Château

En 1232, Saint-Louis fit construire la place forte que nous connaissons aujourd’hui.

Les fossés furent recreusés vers 1385 et restèrent très longtemps un parc à animaux.

En 1909, la Société d’Agriculture, Sciences et Arts d’Angers émet le vœu d’entretenir ce lieu qui était devenu au cours des siècles un potager mal entretenu, un espace mal odorant.

Sur la proposition du Docteur Montprofit, Maire de la Ville, les fossés furent transformés en parterres à la française, à partir de 1912.  

Depuis cette époque, hors période 14/18, les promeneurs peuvent apprécier ces broderies à la "Française". Cette bien charmante visite transporte le promeneur dans un autre temps à l’ombre d’un château rempli d’histoires.

Aujourd'hui, les douves sont entretenues par la Direction Parcs, Jardins et Paysages, (équipe de jardiniers / secteur Château). Les bordures d'Euonymus Pychellus mises bout à bout représentent une longueur de 1500 m qu'il faut tailler sur ses trois faces deux à trois l'année (taille manuelle), l'équipe intervient pour des tâches telles que le sarclage, le ramassage des tailles, le nettoyage des petites allées sablées et de terre rouge puis la plantation des plantes qui bordent les buis (deux plantations à l'année mi-mai puis mi-octobre).