Travaux neufs


Contribuer à la création ou la transformation d’aménagements paysagers.

Le service Maîtrise d’Ouvrage et Maîtrise d’œuvre de la Direction Parcs, Jardins et Paysages :

  •  contribue à la maîtrise d’œuvre des projets de création ou de transformation des espaces végétalisés, sous maîtrise d’ouvrage municipale, seul, ou en collaboration avec les autres services de la ville (Voirie-Déplacements, Education Enfance, Vie Associative, Environnement Cadre de Vie...etc)
  •  assure la maîtrise d’ouvrage ou l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’élaboration et la réalisation de projets paysagers confiés à des tiers,
  •  assure le développement du Cadastre Vert, outil cartographique et de données pour la connaissance du patrimoine géré par la Direction Parcs et Jardins.

L’ensemble de nos missions vise à permettre :

  •  de répondre au plus près des besoins des usagers (la Direction prend part à ce titre à la démarche d’information / concertation auprès des habitants, par le biais de participations aux réunion de travail des CCQ et aux réunions publiques),
  •  en terme de budget d’investissement, d’obtenir des aménagements au meilleur coût,
  •  en terme de budget de fonctionnement, de tenir compte de nos capacités ultérieures à entretenir au meilleur coût les espaces créés.

Missions de maîtrise d’œuvre interne

Elles visent à apporter, en interne, une réponse technique aux projets de l’équipe municipale :

  •  conception de projets,
  •  contribution à la passation de marchés publics permettant de confier les travaux à des entreprises,
  •  suivi et contrôle technique et financier des travaux de réalisation par les entreprises.

Mission de maîtrise d’ouvrage

Elles visent à représenter la municipalité dans le développement technique des projets :

  •  Elaboration d’études de faisabilité et d’aide à la décision,
  •  Rédaction de programmes de réalisation,
  •  Suivi des projets (études et travaux) confiés à des maîtres d’œuvre privés,
  •  Représentation du maître d’ouvrage (Monsieur le Maire) lors d’opérations de réception de travaux ou de remises d’ouvrages à la Ville.

Missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage

Elles visent à apporter une assistance technique à des organismes auxquels la Ville d’Angers a délégué une partie de sa maîtrise d’ouvrage (société d’économie mixte par exemple, comme la SARA ou la SODEMEL par exemple) pour la réalisation de projets (généralement de grande ampleur) :

  •  suivi du développement des études au regard du programme et du cahier des charges transmis à l’aménageur,
  •  suivi des travaux de réalisation, particulièrement en tant que futur gestionnaire du site aménagé.

Nos moyens

Le service Maîtrise d’Ouvrage et Maîtrise d’œuvre est sous la responsabilité d’un ingénieur paysagiste, entouré de 7 collaborateurs :

- 1 technicien chargé du bureau d’étude, concepteur des projets,
- 1 infographiste en charge du dessin technique,
- 1 technicien en charge de la mise en concurrence des entreprises (marchés publics) et du suivi des travaux,
- 2 surveillants de travaux en charge du suivi technique et financier des chantiers,
- 1 infographiste en charge du Cadastre Vert,
- 1 assistante

Le bureau d’études est équipé de moyens modernes de CAO-DAO permettant le développement des projets au moyen de photomontages (vues de synthèse permettant la visualisation des projets avant réalisation – aide à la décision, dépôt de permis de construire ou de déclaration de travaux...etc) et de dessin vectoriel (plans d’aménagements, détails techniques, coupes...etc).

EXEMPLE D'OPERATIONS GEREES PAR LA MAITRISE D'OUVRAGE EN 2014

CHANTIER DU SQUARE JULES VERNE / QUARTIER ROSERAIE

Dans le cadre de la politique de rénovation urbaine du quartier Roseraie, une réflexion autour de la réhabilitation de la place Jules Verne a démarré début 2009.

L’espace actuel vieillissant et partiellement amputé à l’occasion des travaux du tramway se devait de recevoir une restructuration profonde (opération restée en maîtrise d’ouvrage directe Ville d’Angers – ne rentrant pas dans le contrat de mandat confié à la SARA dans le cadre de l’ANRU Roseraie).

Une concertation a été mise en place afin de permettre aux habitants riverains d’être impliqués dans la réflexion et de faire des propositions d’utilisation qui correspondent au mieux à leurs besoins, tout en prenant en compte les contraintes techniques et financières du projet.
Sept réunions du groupe de travail, dont deux réunions publiques de concertation, ont été organisées en lien avec le pôle territorial Roseraie.

La réflexion a permis d’aboutir à une nouvelle organisation de l’espace qui a évolué vers un square avec des espaces d’activité regroupés au centre et entourés de massifs végétalisés comprenant des rosiers (cf quartier « La Roseraie »). 

Les travaux qui ont été réalisés avaient pour objet :
- la création d’une aire de jeux à destination des 2/8 ans,
- la mise en place de mobiliers de repos,
- l’amélioration de la sécurité du site par la mise en œuvre d’une clôture périphérique de type square,
- la réfection des revêtements de sol, l’engazonnement et la plantation de massifs de rosiers et d’un arbre au cœur de la nouvelle placette.

Les 8 platanes existants et marquants par leur volume ont été conservés.

Durée des travaux : du 18 novembre 2013 à mi-juin 2014.

L’aboutissement du projet, avec le démarrage des travaux, n’a pu être possible qu’après la libération de l’emprise qui avait été utilisée pour la mise en place de bâtiments préfabriqués nécessaires dans le cadre de la réhabilitation de la crèche et de la halte-garderie voisines.

Pour des raisons de sécurité, la place Jules Verne n’a pas été accessible au public pendant toute la durée du chantier.

Entreprises ayant réalisé les travaux :
- Entreprise HALOPE = terrassements, VRD, maçonneries, plantations,
- Clôtures RENAULT = clôtures du square,
- QUALI-CITE = jeux, leurs sols amortissants et leurs clôtures.

Budget global de l’opération = 120.000 € TTC.

CHANTIER PLAINE DE JEUX JACQUES TATI / QUARTIER BELLE BEILLE

Dans le cadre de la politique municipale de restauration des squares de proximité, une réflexion autour de la réhabilitation de la plaine de jeux Jacques Tati a démarré en 2011.

Le secteur « Notre Dame du Lac » faisant partie d’une seconde phase de rénovation urbaine, une attention particulière est portée sur l’ensemble Jacques Tati pour renforcer sa centralité (cœur de quartier).

Le parc, dans son état d’origine, était refermé sur lui-même. Il a reçu une restructuration profonde, notamment en termes de circulations, pour relier l’ensemble des équipements présents : Maison de Quartier, Bibliothèque, Relais Mairie, piscine, Poste, foyer logement, crèche.

Une concertation a été mise en place afin de permettre aux habitants riverains d’être impliqués dans la réflexion et de faire des propositions d’utilisation qui correspondent au mieux à leurs besoins, tout en prenant en compte les contraintes techniques et financières du projet.
La rédaction de la saisine a été réalisée en janvier 2013 et présentée le 30 mars 2013.
Trois réunions publiques de concertation ont été organisées en lien avec le pôle territorial du quartier Belle-Beille (21 février, 7 mars et 27 mars 2013).

La réflexion a permis d’aboutir à une nouvelle organisation de l’espace.

Les travaux qui ont été réalisés avaient pour objets :
- La création d’une nouvelle circulation piétonne de liaison entre les équipements,
- l’aménagement d’une aire de jeux (2/6 ans) côté rue Hamelin et d’une aire de jeux (6/12 ans) côté rue Mansion,
- la mise en place de mobilier de repos et de pique-nique (au soleil et à l’ombre),
- la création de massifs fleuris aux entrées du parc pour contribuer aux objectifs de fleurissement, à base de vivaces, des coeurs de centralité dans les quartiers,
- les arbres existants et marquants par leur volume ont été, en très grande majorité, conservés (seulement trois sujets secondaires abattus).

Durée des travaux : du 4 novembre 2013 à mi-juin 2014 (impératif de livraison avant la kermesse du quartier le 14 juin 2014).

Pour des raisons de sécurité, la plaine de jeux n’était que partiellement accessible au public pendant toute la durée du chantier, mais la fermeture n’a jamais été totale pour permettre en particulier la conservation des usages de traversée principaux.

Entreprises ayant réalisé les travaux :
- groupement DURAND / POUTEAU = terrassements, VRD, maçonnerie, plantations,
- KOMPAN = jeux, leurs sols amortissants et leurs clôtures.

Budget global alloué à l’opération = 190.000 € TTC.

Une seconde phase pourrait être réalisée, suivant la volonté politique et les capacités budgétaires, pour réalisation, conformément aux résultats de la concertation :
- d’un amphithéâtre de plein air au dos de la Maison de Quartier (lien avec les activités de la MdQ – danse, théâtre...),
- d’une aire d’agrès sportifs intergénérationnels à proximité de l’accès au parc depuis la rue Marie Baudin.

JARDINS DE PIEDS D'IMMEUBLE BELLE BEILLE– Le Petit Paradis

Dans le cadre de la politique municipale d’accès à l’offre de nature pour tous, et plus particulièrement de la pratique de l’agriculture vivrière urbaine, une réflexion autour de la création d’un jardin de pied d’immeubles (JPI) a été engagée dans le quartier Belle-Beille, suite à une demande de la Régie de Quartiers et d’une association d’habitants.

Une concertation a été mise en place afin de permettre aux habitants riverains d’être impliqués dans la réflexion et de faire des propositions de site et d’utilisation qui correspondent au mieux à leurs besoins, tout en prenant en compte les contraintes techniques et financières du projet.
Sept réunions du groupe de travail ont été organisées en lien avec le pôle territorial Belle-Beille / Lac de Maine.

La réflexion a permis de mettre en place le projet en deux temps :

- Une phase de préfiguration au printemps 2013 permettant de maintenir la dynamique autour du projet entre le moment de la concertation et la période favorable à la mise en place des jardins définitifs (correspondant à la période favorable aux plantations et aux récoltes). Cette phase s’est concrétisée par la mise en place, sur le site des futurs jardins :
• de 4 « big-bags » (culture en sacs de 1 m³),
• d’un jardin en lasagne de 20 m² (expérimentation d’une nouvelle pratique, inédite à Angers). L’animation de ces jardins de préfiguration a été confiée à la Régie de Quartier et son animatrice.

- Une phase de réalisation des jardins définitifs à l’automne 2013, comprenant la création de 12 parcelles individuelles de pleine terre (environ 20 m² chacune), une parcelle collective / pédagogique, une tablette de culture pour permettre l’accès au jardinage aux enfants, personnes en fauteuil ou personne ne pouvant pas ou difficilement se baisser, un abri de jardin et une zone de convivialité avec table de pique-nique.
L’animation de ces jardins de préfiguration a été confiée à la Régie de Quartier et son animatrice.

Durée des travaux :
- Préfiguration = avril et mai 2013,
- Travaux de réalisation = de septembre à novembre 2013.

Le projet a été rendu possible grâce à une convention entre la Ville d’Angers et Angers Loire Habitat à qui appartient le terrain.

Entreprises ayant réalisé les travaux :
Préfiguration :
- Entreprise GOUJEON = terrassements, VRD, arrosage,
- Prestations en régie DPJP (apport en terre végétale, big-bags et cartons).
Travaux de réalisation :
- groupement DURAND / POUTEAU = terrassements, VRD, plantations, clôtures,
- Entreprise SAS Ecovégétal = dalles alvéolées pré-engazonnées,
- Entreprise Pierre et Bois = abri de jardin et tablette de culture,
- Régie de Quartiers d’Angers = plantations.

Budget global de l’opération = 41.000,00 € TTC (préfiguration = 3.800,00 € TTC et travaux de réalisation = 37.200 € TTC).