Production végétaux

Le centre horticole de la Ville d’Angers permet d’assurer l’approvisionnement en végétaux des secteurs jardins et des cimetières de la ville d’Angers. 

Il est divisé en deux unités de production :

  • la pépinière
  • le centre horticole (serres municipales)

La pépinière municipale

La pépinière municipale d'Angers est située sur 4 ha dans le parc du Château de Pignerolle à Saint-Barthélemy d'Anjou, et permet, grâce à une équipe de trois personnes, la production des quelques 10 000 arbustes nécessaires chaque année pour embellir les espaces verts de la ville.

Elle permet aussi la conduite d’arbres, environ 1000, en conteneur ou en pleine terre  qui viendront remplacer les arbres en fin de vie ou agrémenter les manifestations culturelles.

Enfin, c’est dans ce lieu que sont produits la majorité des 5 000 chrysanthèmes présents à l’automne sur la ville.

 

Le centre horticole

Implantées depuis les années 1980, dans le quartier des justices, les serres municipales sont présentes sur le centre technique des parcs et jardins et assurent la production des plantes herbacées servant au fleurissement de la ville.

Ce sont donc plus de 300.000 plantes appartenant aux trois catégories de végétation : annuelles, bisannuelles et vivaces qui sont produites chaque année.

Cette production nécessite des infrastructures adaptées : le centre horticole est constitué de tunnels (1460 m²) et de serres (6400 m²) disposant d’un certain nombre d’équipements qui permettent la bonne croissance des cultures (chauffage, ferti-irrigation, ordinateur bioclimatique).

 Moyens humains

L’équipe de production, constituée de 5 agents, assure toutes les étapes de culture : bouturage, semis, rempotage, soins etc..

En fin de culture, les commandes des secteurs sont préparées  pour une intervention efficace du jardinier sur le terrain.

Cette équipe a aussi en charge l'entretien et le suivi des plantes vertes pour le décors des manifestations municipales et associations.

Elle est complétée par l’équipe décoration constituée de 4 agents qui compose les bouquets et les ornementations pour agrémenter l’accueil du public en Mairie ainsi que la conception et la mise en place de décors pour les événements de la ville ou d'associations angevines soit plus de 150 participations annuelles. Manifestations sollicitées auprès de la Direction Parcs, Jardins et Paysages par les services municipaux de la Mairie ou des associations angevines.

 Développement durable

En plus de la grande diversité végétale produite au centre horticole avec plus de 450 variétés différentes de fleurs et 800 d’arbustes, le respect environnemental est mis à l’honneur :

Protection Biologique Intégré (P.B.I.)

Aucun produit phytosanitaire ou désherbant chimique n’est employé dans les serres municipales.

La mise en place de la protection biologique intégrée (P.B.I.) assure une protection suffisante contre les ravageurs.

Des insectes auxiliaires qui se nourrissent de ravageurs sont introduits dans les serres. Le maintien de ces auxiliaires locaux est aussi favorisé par des haies autour du site.

Mise en pratique dans les serres :

  •  Utilisation de chrysopes, insecte polyphage, pour lutter contre les pucerons et les larves de différents parasites type cochenilles farineuses, thryps et mouches blanches.
  •  Mise en place de support à base de paille autour des serres pour maintenir les chrysopes ou autres auxiliaires sur le site.
  •  Engazonnement entre les tunnels et serres afin d’éviter le désherbage.
  •  Application de vinaigre blanc (acide acétique additionné d’un mouillant) après chaque culture dans les tunnels et serres pour détruire les adventices annuelles qui se sont développées.
     

Energie renouvelable / chaufferie bois

De même, les serres sont chauffées par une chaudière bois dont la source d’énergie provient du bois d’élagage ou d’abattage des arbres de la ville.

La ville dispose ainsi d'une matière première renouvelable et limite fortement sa consommation de gaz.

Le projet a permis  :

  •  de faire des économies en valorisant ce qui était avant considéré comme des déchets,
  •  de préserver les ressources naturelles non renouvelables
  •  de rejeter moins de CO2 dans l'atmosphère.