Gestion écologique à la pépinière municipale

Objectifs


Depuis 5 ans, les pratiques culturales ont évoluées vers une gestion plus respectueuse de l’environnement à la pépinière municipale basée à Saint-Barthélémy d’Anjou.

Les objectifs étant l’économie d’eau, la réduction des desherbants et des produits phytosanitaires tout en conservant la qualité des végétaux, la propreté des conteneurs, des aires et les parcelles de culture.

Biodiversité


Suite à une visite aux pépinières Chauviré en 2009, nous découvrons une démarche très interessante concernant la protection biologique intégrée (PBI) : cette entreprise à réduit l’utilisation de produits chimiques en privilégiant les auxiliaires présents sur site.

Des formations ont été proposées à l’ensemble du personnel, pour comprendre la biodiversité de manière à la respecter et s’en faire un allié.

En 2010, les trois agents de la pépinière municipale suivent une formation sur la PBI avec Monsieur Philippe Ferré.

L’équipe de la pépinière se lance alors dans un nouveau protocole de gestion écologique du site.

Actions concrètes mises en place sur le site

  •  utilisation de la cosse de Sarrasin sur les conteneurs pour limiter l’arrosage et éviter la pousse des herbes
  •  mise en place de paille sur les rangs d’arbres tiges pour les mêmes raisons
  •  broyat de bois sur les rangs d’arbustes en pleine terre
  •  remplacement des pots panier en plastiques, par des cocopots en fibres de coco
  •  travail du sol régulièrement entre les rangs d’arbustes au cultivateur
  •  desherbage manuel très regulièrement et griffage si nécessaire
  •  renouvellement de l’arrosage goutte à goutte
  •  engazonnement des entre-rangs d’arbres tiges et des abords pour permettre le déplacement de certains auxiliaires
  •  semis de gazons fleuris pour attirer les auxiliaires
  •  installation de potentilles dans les cultures de chrysanthèmes et hors sol pour attirer les auxiliaires
  •  utilisation de cheveux comme répulsif à lapins dans les chrysanthèmes
  •  fauchage régulier des fossés et des abords pour éviter la montée à graine des herbes
  •  semis d’engrais sur les terrains libres (Phacélie en été, seigle et vesce à l’automne)