2016

JUILLET 2016

OUVERTURE D'UNE PARTIE DU PARC DU HUTREAU AU PUBLIC TOUTE L'ANNEE

La Ville d’Angers à réaliser des travaux d’aménagement du parc du Hutreau en juin. Les travaux ont consistés en la pose de clôtures afin de délimiter la partie CLSH du reste du parc. Mais aussi l’installation de portails et la création de cheminements piéton accessible PMR.

2 parties distinctes dès juillet 2016 :
- la partie centre aérée non accessible au public (CLSH).
- la partie publique accessible au public toute l’année de 8h à 18h30/20h suivant la période de l’année.

JUIN 2016

TRANSFORMATION DE LA PROMENADE DU BOUT DU MONDE EN ZONE PIETONNE ET VEGETALE

L'objectif est de créer un lieu de vie pour les Angevins et d'accueil pour les touristes qui découvrent la ville, sur cet espace situé entre l'entrée du château et les vieilles rues de la cité.

L'ensemble, entièrement piétonnier, a été aménagé en pavés naturels côté château avec de larges espaces végétalisés côté habitations, en conservant les arbres existants.

Quelque 6 000 plantes vivaces, de 128 espèces différentes ont été plantées ce printemps entre les pavés. Afin de permettre un enracinement durable et la stabilisation des pavés, les plantations sont protéger temporairement par des barrières de protection qui seront enlevées à l’automne 2016.

La PLACE DU RALLIEMENT VÉGÉTALISÉE avec le JARDIN GAGNANT de l’édition 2015 des jardins d’expression : c’est LE LUX À TOUT PRISME qui s’installe en centre-ville !

Ce jardin, issu de l’édition 2015 «Lumières au jardin» a été imaginé par deux étudiants de l’ESA d’Angers.

Pour passer d’un jardin de 40 m2, réalisé en 2015 au parc de Pignerolle, aux 770 m2 de celui de la place du Ralliement, c’est l’équipe de Maîtrise d’ouvrage et de Maitrise d’oeuvre de la Direction Parcs, Jardins et Paysages qui, en partenariat avec les étudiants, à redessiné le jardin.

Il faut tout réinventer et reconstruire le jardin à l’échelle de la place sans aller à l’encontre du projet initial.

Après la validation du projet en mai 2016 par la municipalité, l’étape d’installation peut alors commencer. Il faut respecter les contraintes de la place telles que la pente, les arrivées électriques, l’arrosage, les hauteurs, le fait de ne pas pouvoir planter au sol, la difficulté d’accès au chantier… et la mise en terre de 4880 plantes et de 28 variétés.

Un travail transversal commence alors à la Direction Parcs Jardins et Paysages qui mobilise : jardiniers, chauffeurs de camions-grues ou d’engins, menuisiers, serruriers-métalliers, maçons, monteurs en arrosage, électriciens, peintres, magasiniers au même titre que les équipes de production et de décoration florale, mais aussi les agents de la Voirie, des Bâtiments. Près de 40 collègues ont oeuvré en coulisses, des régisseurs techniques extérieurs, assurent les liens avec tous les partenaires. Les travaux se sont déroulés du 22 juin jusqu’au 1er juillet.

Dans le jardin, sont installés des parasols blancs et noirs sur le damier, la lumière blanche est symbolisée par ce dernier, des parasols colorés, des bambous peints de 4 à 5 m de hauteur, une spirale de couleur en métal (4m x 2,5m) et un prisme de 1,2m de côtés, complète ce décor visible jusqu’au 31 août.

CHALLENGE DES JARDINS FAMILIAUX D'ANGERS

Dès le mois de mai 2016, les adhérents des 8 associations de la Fédération des Jardins Familiaux d’Anjou, ont pu s’inscrire à un concours ouverts à la fois aux adultes et à leurs enfants.

Il s’agit d’un challenge pour les adhérents des jardins familiaux, qui récompense :

  • les adultes des jardins potagers au niveau de la diversité des légumes cultivés, des bonnes pratiques de jardinage de l’esthétique du jardin,
  • les enfants pour la réalisation d’un objet.

Pour la 1ère édition, 2 challenges les légumes anciens pour les adultes, l’épouvantail pour les enfants.

Remise des prix - catégorie Enfant

Le « Challenge catégorie - Enfant » consiste à concevoir et fabriquer un épouvantail d’après un dessin réalisé par l’enfant, dans un temps définit. Le Challenge est ouvert aux enfants de 5 à 14 ans.

La structure en bois, identique pour tous, est fournie par la Direction Parcs Jardins et Paysages. Il s’agit d’une croix d’environ 1,50 mètre de hauteur. Il est demandé à chaque enfant de dessiner son épouvantail et de lui donner un nom.

Pour réaliser l’épouvantail, l’enfant  se procure les matériaux de son choix (non dangereux, non coupants) : objets, accessoires tels que chapeaux, vieux vêtements, sacoches, matériaux de récupération etc. qu’il emmènera le jour de l’épreuve. Le jour de l’épreuve les enfants ont eu 1h30 pour construire leur épouvantail.

Le mercredi 29 juin, c’est Emma 8 ans qui a remporté le challenge enfant. L’épreuve s’est déroulée sur le site des jardins familiaux de Beauséjour.

La remise du prix catégorie adulte aura lieu en octobre à la Maison de l’Environnement du parc de Loisirs du Lac de Maine.

REMISE DES PRIX CATEGORIE ENFANTS - JARDINS D'EXPRESSION

Le vendredi 10 juin, 2 temps forts étaient organisés au parc de Pignerolle :

  • à 14h la remise des prix enfants de l'édition 2016 des jardins d'expression, avec la présence de plus de 600 enfants présents (sur les 841 enfants ayant participés aux projets)

Le jeudi 9 juin matin, un jury de 9 professionnels du territoire, s'est chargé de départager les lauréats enfants : les gagnants sont :

N°1 : Les écoles Maternelle et Elémentaire de Pellouailles les Vignes, avec leur jardin « Garden connexion »
N°2 : Le collège Jean Rostand, avec son jardin « Mon Pot’Agé »
N°3 : Le Centre Départemental de l’enfance et de la famille- Village St Exupéry, avec son jardin « Le jardin qui garde tout son sens »
Coup de coeur : L’école élémentaire A. Tigeot avec son jardin « La Toile »

  • à 18h l'inauguration officielle en présence d'Isabelle Le Manio (Adjointe au Maire d'Angers en charge de l'Environnement, des Espaces Verts et des cimetières) et Dominique Brejeon (Maire de St Barthélémy d'Anjou - Vice Président d'Angers Loire Métropole en charge des Parcs et Jardins communautaires) annonçant pour 3 mois l'ouverture des jardins d'expression 2016 sur le thème du Potager connecté.

JARDINS D'EXPRESSION 2016 - POTAGER CONNECTE

De juin à septembre, 39 jardins « d’expression » sont à découvrir dans le potager de Pignerolle où le public est invité à déambuler et à voter pour son jardin préféré (étudiants et enfants). Cette année, le thème retenu est « Potager connecté ».

Jardins d’expression permet aux jeunes d’exprimer leur créativité, leurs talents, de l’école primaire à l’enseignement supérieur.

Le public pourra profiter de ce spectacle de couleurs et d’idées, tout au long de l’été gratuitement. 

Catégorie étudiant : deux prix seront attribués : l’un par le public, l’autre par un jury de professionnels. Le gagnant verra son jardin exposé dans le centre-ville d’Angers, durant l’été 2017.

Catégorie enfants : 3 prix est attribués en juin 2016.

La 4e saison des Jardins d'expression est donc lancée dès le 11 juin au parc de Pignerolle, avec :

  • 37 exposants,
  • troc de plantes
  • et musique.

La journée inaugurale sera l'occasion de découvrir les nombreux professionnels du jardin et de la nature qui soutiennent les étudiants et les enfants dans leurs projets 2016.

Des espaces seront dédiés aux associations impliquées dans la biodiversité et l'agriculture urbaine ; aux actions d'Angers Loire Métropole en matière d'engagement écologique ; aux producteurs locaux qui proposeront conseils, vente de végétaux et accessoires de jardin : au total 37 exposants à découvrir

A noter que toute la matinée, les visiteurs pourront participer à un troc de plantes organisé par les jardins familiaux de Saint-Barthélemy-d'Anjou. Enfin à partir de 15 heures, une déambulation musicale sera proposée par la fanfare du Siam.

Samedi 11 juin de 10h à 18h au potager du parc de Pignerolle, Saint-Barthélemy-d'Anjou.

UNE TONDEUSE QUI ROULE TOUTE SEULE !

La Direction Parcs Jardins et Paysages viens d’acquérir une tondeuse radiocommandée. Une première pour la ville d’Angers. En France il en existe qu’une soixantaine.

Cette tondeuse a été conçue principalement pour l'entretien des espaces verts en pente, vallonés ou dangereux. L'utilisateur n'est pas soumis aux vibrations car il n'y a pas de contact physique avec la machine ni d'exposition aux niveaux constant de bruit inhérents à une machine à conducteur marchant ou autoportée.

Elle élimine les effets de stress sur les articulations des hanches, des genoux et des chevilles; ainsi que le danger d'accidents liés aux renversements des machines autoportées.

Son achat est essentiellement motivé par la sécurité des agents pour tondre dans les pentes en toute sécurité, avec un résultat de tonte parfait sans ramassage.

  • Tonte
    Au stade d’honneur du Lac de Maine par exemple, la Spider réalise la tonte en 2h contre 3h30 avec un agent (tracteur + épareuse). La hauteur de coupe variant de 70 à 15 mm. Les pentes maximum acceptées en devers : 55 ° avec le treuil de 30 m de longueur, les zones visées en tonte de pente sont par exemple : cale de la Savatte, la plaine de jeux de villechien, place de la paix, stade du lac de Maine, le long du boulevard Robert d’Arbrissel. Cette machine remplace l’équivalent de 15 agents avec des débroussailleuses à dos.
  • Eléments techniques
    Moteur essence sans plomb d’une puissance de 24 CV. Consommation : 3_l/h. 4 roues motrices et directrices à 360° à transmission hydrostatique. Roues gonflables. Démarrage et arrêt moteur au boitier de commande. Vitesse jusqu’à 8km/h. Plateau de coupe d’une largeur de 1.23m. Hauteur de coupe entre 700 et 120 mm. Réglage de la hauteur de coupe à la radiocommande
    Type de tonte : gazon, fauche très peu ligneuse. Nombre de lames : 4. Remorque inférieure à 750 kg sans permis EB. Poids : 335 kg pour la machine. Gabarit : 1.43 x 1.64 hauteur 0.92m. Autonomie 2 batteries de 20h chacune. Temps de charge 8h.

Mai 2016

ATELIER DE CREATION DE SIGNALETIQUE EN UPCYCLING  

Présentation du projet : les participants à cet atelier apprendront avec Valérie GALPIN (Architecte) et François LEBOT (Plasticien - le Carré Bouge) à s’initier à la fabrication d’une signalétique Upcycling qui viendra mettre en lumière plusieurs sites des Basses Vallées Angevines.

Cette signalétique a deux finalités :
- la première étant de réemployer les matériaux charriés sur les Basses Vallées Angevines et d’en faire des objets esthétiques et utiles ;
- la deuxième étant d’orienter les regards d’accompagner et de faciliter la lecture du paysage au cœur même des Basses Vallées Angevines.

Ces ateliers participatifs sont l’occasion de découvrir l’Art de l’upcycling et de suivre une formation technique au détournement créatif qui permettra d’amorcer un projet collectif dirigé, pour valoriser ce site remarquable des Basses Vallées Angevines.

Les signalétiques réalisées seront réemployées pour le temps festif des Vertu’Osités du 4 et 5 juin prochain au château du Plessis Bourré.

tout public - gratuit - du 12 mars au 28 mai  

http://www.angersloiremetropole.fr/actualites/detail/article/3052-les-vertu-osites-partent-a-la-decouverte-des-basses-vallees-copie-1/index.html

Pour s’inscrire Angers Loire Métropole - BP 80011 - 49020 Angers Cedex 02

aurelie.dumont(at)angersloiremetropole.fr  02.41.05.52.28                

nolwenn.raja-dubois(at)pmla.fr 02.41.05.50.97

MARS 2016

EXPERIMENTATION 2016 SUR ANGERS : ADOPTER UN GREENPOD !

La Ville d’Angers, en lien avec ALDEV et l’association "Mon jardin dans ma rue", souhaite aujourd’hui proposer un nouveau concept: les Greenpods, des jardinières d’un nouveau genre.

A la fois pratiques et esthétiques, les Greenpods marient deux filières particulièrement développées par la Ville : le végétal et le numérique.

Ces jardinières ont vocation à habiller les poteaux anti-stationnement tout en proposant des informations liées à leur lieu d’implantation via un QR code ou un Tag NFC aux porteurs de smartphones.

Cet objet innovant a reçu la mention spéciale "Jardin en ville" du Concours INNOVERT au Salon du Végétal 2016.

Concrètement : vous avez une rue équipée de potelets anti-stationnement ?
Vous souhaitez embellir votre rue en la fleurissant ?
Inscrivez-vous et devenez un "jardineur" (jardinier urbain heureux !)

VOUS ETES INTERESSE ?
Les Angevins ont jusqu’au 28 mars pour faire leur demande de Greenpods auprès de la direction Parcs, Jardins et Paysages de la mairie OU s'inscrire en ligne.

La mise en œuvre est souhaitée pendant la première quinzaine de mai, en collaboration avec les "communautés de jardineurs" qui auront fait acte de candidature.

Plus de renseignement sur :
GreenPods

ATELIER DE CREATION DE SIGNALETIQUE EN UPCYCLING  

Présentation du projet : les participants à cet atelier apprendront avec Valérie GALPIN (Architecte) et François LEBOT (Plasticien - le Carré Bouge) à s’initier à la fabrication d’une signalétique Upcycling qui viendra mettre en lumière plusieurs sites des Basses Vallées Angevines.

Cette signalétique a deux finalités :
- la première étant de réemployer les matériaux charriés sur les Basses Vallées Angevines et d’en faire des objets esthétiques et utiles ;
- la deuxième étant d’orienter les regards d’accompagner et de faciliter la lecture du paysage au cœur même des Basses Vallées Angevines.

Ces ateliers participatifs sont l’occasion de découvrir l’Art de l’upcycling et de suivre une formation technique au détournement créatif qui permettra d’amorcer un projet collectif dirigé, pour valoriser ce site remarquable des Basses Vallées Angevines.

Les signalétiques réalisées seront réemployées pour le temps festif des Vertu’Osités du 4 et 5 juin prochain au château du Plessis Bourré.

Ouvert à une équipe d'adultes et d'enfants d’environ 20 bricoleurs/euses.

Venir chaudement vêtu, avec des tenus de bricolage les ateliers sont en extérieurs.

tout public - gratuit - du 12 mars au 28 mai  

Pour s’inscrire Angers Loire Métropole - BP 80011 - 49020 Angers Cedex 02

aurelie.dumont(at)angersloiremetropole.fr  02.41.05.52.28                

nolwenn.raja-dubois(at)pmla.fr 02.41.05.50.97

Dossier de Presse : Les Vertu'osités des BVA

DECOR PRINTANIER SUR LA PLACE DU RALLIEMENT

La ville d’Angers a mis en place une végétalisation sur la place du Ralliement pour le démarrage de la saison printanière :

La palette végétale est constituée de :
- bisannuelles (Pensées, Giroflées, Pâquerette)
- d’arbustes (Nandina, Photinia, Pieris, Azalées, Spirée, Cornus)
- d’arbres (Acer palmatum, Camélia japonica, Magnolia grandiflora)
- et gazon de plaquage agrémenté de narcisses prêts à fleurir

Superficie du décor : 220 m2

Mise en place par les équipes de la Direction Parcs Jardins et Paysages
- conception du jardin : Bureau d’études
- mise en place décor : équipes décoration, ateliers et jardiniers du jardin du Mail
- corps de métiers : chauffeurs, menuisiers, serruriers, peintre, jardiniers
- conditionnement et préparation végétaux : équipes pépinière et serres municipales

Durée des travaux
La mise en place s’est effectuée du 25 février au 04 Mars
Le décor sera présent sur la place du 5 Mars au 3 Avril
Démontage prévu du 4 Avril au 8 Avril

OUVERTURE DES JARDINS DE L'ARBORETUM LE WEEK END

Les jardins de l’arboretum sont ouverts le week-end dès le 1er mars 2016
Comme chaque année, après la fermeture d'hiver, les jardins de l’Arboretum sont ouverts le week-end en plus de la semaine dès le 1er mars jusqu’à fin novembre :

- Les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 14h à la fermeture du parc
- Les week-ends ouverts toute la journée

Pendant cette période les horaires d’ouverture/fermeture sont variables en fonction de la saison :
•  du dernier week-end de mars au 30 avril : 8h à 19h30
•  du 1er mai au 15 septembre : 7h30 à 20h
•  du 16 septembre au 30 septembre : 8h à 19h30
•  du 1er octobre au dernier week-end d'octobre : 8h à 19h
•  du dernier week-end d'octobre au 30 novembre : 8h à 18h

FEVRIER 2016

CHANTIER D’ABATTAGE ET D’ELAGAGE AU PARC BALZAC

Ces arbres plantés trop serrés à l’origine, présentaient des défauts mécaniques (inhérents à la variété) d’insertion de branches, fragilité accentuée par une pousse vigoureuse des arbres. A chaque coup de vent, problème de casse de grosses branche.

Comment régler ce problème : 2 solutions ont été envisagées :
1 : Remplacement complet de la plantation
2 : Taille des arbres en têtard, avec suppression d’un arbre sur 2.

C’est cette solution qui a été choisie, car le frêne à la faculté de bien redémarrer après une taille importante. Cette taille est sévère, mais dès la fin de l’été le houppier va se redévelopper.

« Le parking vert » du parc de Balzac
Afin de permettre un bon développement des frênes du “parking vert” actuellement plantés trop serrés, un arbre sur deux a été abattu. Par ailleurs, une taille du houppier des arbres restants sera réalisée.
Les troncs et branchages seront broyés sur site produisant des plaquettes de bois qui seront utilisées en paillage dans les massifs arbustifs du parc.


« La chênaie» du parc de Balzac
Dans le cadre du plan de gestion de l’ensemble de la plantation de chênes, une coupe d’éclaircie va être effectuée afin de permettre un bon développement des arbres sélectionnés. Les troncs et branchages seront broyés sur site produisant des plaquettes de bois qui seront utilisées en paillage dans les massifs arbustifs du parc.

Durée des travaux : 1 mois / Janvier - Février 2016

JANVIER 2016

VEGETALISATION DU COEUR DE VILLE

De l'avenue Jeanne-d'Arc à la promenade du Bout-du-Monde, le végétal traversera le centre-ville tel un ruban vert. Au-delà de son intérêt touristique et d'embellissement du cadre de vie des Angevins, l'initiative a aussi pour but d'affirmer la spécificité végétale d'Angers, et notamment la diversité et la qualité de sa filière horticole. Pour piloter le projet et lui donner sa cohérence, la Ville a mandaté une équipe pluridisciplinaire de paysagistes, architectes, scénographes et consultants d’Agrocampus Ouest.
    
AVENUE ET SQUARE JEANNE D'ARC

Après une concertation avec les riverains en novembre 2015, le square et l'avenue Jeanne-d'Arc constituent également l'un des premiers secteurs concernés par la végétalisation du coeur de ville.

A partir de début 2016, cette artère piétonne sera reconfigurée dans l’esprit d’un nouvel espace urbain où le végétal trouvera une place centrale.

PROMENADE DU BOUT DU MONDE

Le réaménagement de la promenade du Bout-du-monde sera terminé au printemps 2016.

L'objectif est de créer un lieu de vie pour les Angevins et d'accueil pour les touristes qui découvrent la ville, sur cet espace situé entre l'entrée du château et les vieilles rues de la cité.

L'ensemble, entièrement piétonnier, sera aménagé en pavés naturels côté château et dégagera de larges espaces végétalisés côté habitations, en conservant les arbres existants.

Parallèlement, une opération immobilière à l’angle de la rue du Vollier, initiée par la Ville par la vente d’un immeuble non occupé, permettra de créer un restaurant et plusieurs logements tout en contribuant au financement du projet, d'un coût global de 2,3 millions d'euros.